En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo des partenaires BASC

LabEx BASC

Act-Lab - Adaptation au Changement climatique des Territoires, Liée À la Biodiversité

Financé dans le cadre de l'Appel à projet Emergence 2016, le projet Act-Lab se déroulera sur 2 ans (2017-2018)
Poster ActLab Nov16

Porteur du projet : Nathalie FRASCARIA-LACOSTE (ESE)

Partenaires

  • Unités BASC : ESE, SAD-APT, CIRED
  • Partenaires non académiques : Fédération des Parcs naturels régionaux de France
  • Partenaires académiques hors BASC : UMR GAEL

Résumé

Act-Lab est un projet de recherche interdisciplinaire de cartographie des vulnérabilités climatiques et de comparaison de différentes stratégies d’actions à mettre en place permettant de mieux prendre en compte un avenir climatique incertain. L’approche s’appuie sur un réseau de chercheurs issus de disciplines différentes et d’acteurs de terrain, en vue de coupler sciences du vivant, sciences sociales et expertise locale. Pour disposer d’une bonne disponibilité de données permettant des comparaisons, et d’une connaissance du terrain, nous proposons les parcs naturels régionaux (PNR) comme zones d’études privilégiées.

Le premier objectif est de créer un fond de données suffisantes pour établir des diagnostics territoriaux correspondant aux capitaux environnementaux, économiques, humains, sociaux et techn(olog)iques directement liés à l’usage de la biodiversité. Ces diagnostics permettront, grâce à des modèles climatiques locaux, de détecter des zones de vulnérabilité des capitaux d’un territoire liés à la biodiversité.

Le deuxième objectif d’Act-Lab est de mettre en place, avec les acteurs du territoire dans leur diversité, une ou des stratégie(s) d’adaptation pertinente(s) du territoire au changement climatique, basée(s) sur le diagnostic précédent. Plus précisément, des ateliers de modélisation d’accompagnement faciliteront la construction collective de solutions fondées sur la nature.

Le troisième objectif, méthodologique et transversal, consiste à mettre en place un réseau d’acteurs en recherche-action pour la collecte et l’analyse de ces données.