En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo des partenaires BASC

LabEx BASC

BASCULER - Évaluer la Biodiversité et les Auxiliaires dans des Systèmes de CULture agroEcologiques via un Réseau d’acteurs

Financé dans le cadre de l'Appel à projet Emergence 2016, le projet BASCULER se déroulera sur 2 ans (2017-2018)
Poster BASCULER Nov16

Porteur du projet : Antoine GARDARIN (Agronomie)

Partenaires

  • Unités BASC : Agronomie, ESE
  • Partenaires non académiques : APPVPA, Terre et Cité, ONCFS, Chambres d'agriculture (Eure-et-Loir, Interdépartementale d'Île-de-France), PNR Haute Vallée de Chevreuse

Résumé

Alors que l’utilisation des pesticides persiste à augmenter, que la biodiversité des milieux agricoles continue à s’effondrer en France et en Europe, la profession agricole et le monde scientifique s’inquiètent depuis plusieurs années de la stagnation des rendements en grandes cultures. Les stratégies actuellement existantes de protection intégrée des cultures, basées sur des leviers agronomiques, ne permettent pas de réduire significativement l’utilisation des insecticides et doivent être complétées par d’autres méthodes préventives comme le renforcement de processus écologiques mobilisant la biodiversité comme levier.

Le projet BASCULER ambitionne d’explorer comment des agencements intra-parcellaires de la diversité cultivée et de bandes fleuries, en cohérence avec des systèmes de culture agroécologiques, permettraient de satisfaire des enjeux agronomiques et écologiques. Pour cela, nous souhaitons construire en Ile-de-France un réseau d’acteurs permettant d’expérimenter au champ des systèmes de culture agroécologiques combinés à des aménagements de parcelles, puis d’évaluer leurs effets sur la santé des cultures, sur les pollinisateurs et sur la biodiversité non directement liée au service de production. Cette évaluation multifonctionnelle sera permise par la construction de collaborations, actuellement inexistantes, entre les « agronomes des systèmes de culture » (UMR Agronomie) et les écologues (UMR ESE) exerçant sur des objets communs