En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo des partenaires BASC

LabEx BASC

PRINTEMPS - Evolution temporelle des proportions bactéries champignons dans les sols forestiers au printemps

Financé dans le cadre de l'Appel à projet Emergence 2016, le projet PRINTEMPS se déroulera sur 6 mois (2017).
Poster PRINTEMPS Nov16

Porteur du projet : Laure BARTHES (ESE)

Partenaires

  • Unités BASC : ESE, ECOSYS

Résumé

La compréhension du cycle de l’azote dans les écosystèmes forestiers et de son impact sur le bilan de carbone, passe par une bonne compréhension de la dynamique temporelle des différents pools d’azote du système arbre-sol. Une phase clef de la croissance des arbres est la reprise de croissance printanière. La littérature montre qu’à ce stade, l’azote présent dans les nouveaux organes a pour principale origine les réserves azotées internes à l’arbre, la contribution de l’azote externe absorbé par les racines étant très limitée. Quelle est la raison de ce décalage entre les besoins en azote de l’arbre et sa capacité à utiliser l’azote du sol pour assurer cette croissance ?

Des marquages du sol au 15N in situ dans une chênaie ont permis de mettre en évidence une immobilisation microbienne importante en concurrence avec l’absorption racinaire. Les composantes de cette biomasse restent inconnues. Ainsi, le premier objectif de la collaboration est d’utiliser les PLFA (Phospho Lipid Fatty Acid) pour quantifier la contribution relative des bactéries et des champignons à ce pool microbien. Le deuxième, serait d’élargir l’étude à la dynamique saisonnière des flux d’azote dans les sols forestiers en lien avec les dynamiques d’absorption des arbres et le fonctionnement de la microflore du sol.