En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo des partenaires BASC

LabEx BASC

Projet phare 1- Interactions Biosphère-Atmosphère

Projet phare 1 : Dans quelle mesure une meilleure connaissance des interactions Biosphère-Atmosphère peut-elle aider à mieux gérer l’occupation des sols ?

Les interactions entre atmosphère, climat, fonctionnement des sols et des écosystèmes et choix sociétaux restent mal identifiées aux échelles locales à régionales, alors que ces échelles sont centrales à la résolution des questions sociétales. Le projet phare 1 se concentre sur la compréhension et la modélisation des interactions dynamiques entre (i) le changement climatique à l’échelle régionale, la composition et la thermodynamique de l’atmosphère, (ii) l’évolution des écosystèmes terrestres et (iii) les changements socio-économiques. L’objectif est de développer un ensemble d’approches et de modèles pour analyser les interactions (en mettant l’accent sur les boucles de rétroaction) entre l’atmosphère, les sols, les écosystèmes et les systèmes sociaux. Le projet examinera à la fois les moyennes et les extrêmes, à des échelles temporelles allant de plusieurs jours à plusieurs décennies. La prise en compte des boucles de rétroaction complexes qui interviennent à différentes échelles, grâce aux outils et compétences interdisciplinaires de BASC, apporte une plus-value significative par rapport à la plupart des programmes ou institutions de recherche traitant de ces questions.

Le projet vise à (i) développer un cadre intégré, basé sur les outils, concepts et développements exxistants au sein des laboratoires de BASC et (ii) développer des scénarios pertinents et les tester. Les questions suivantes seront traitées :

  • Quelle est l’influence des déterminants locaux/régionaux (modes d’occupation des sols, usages et gestion …) sur (i) les flux et les bilans de matière et d’énergie des écosystèmes et (ii) le fonctionnement des écosystèmes et donc les services qu’ils rendent ?
  •  Les changements locaux/régionaux ont-ils une influence sur le changement climatique à l’échelle globale et à l’échelle régionale ? Comment l’évaluer ? Peut-on modifier le climat et la qualité de l’air local/régional par le biais des pratiques agricoles et des systèmes de culture ?
  • Quels indicateurs climatiques, écologiques, sociaux et économiques peut-on utiliser ou concevoir vis-à-vis des changements d’usage et de gestion de l’espace ?
  • Comment pourrait-on aider la décision publique dans les domaines du climat et de la pollution de l’air ? Peut-on établir ou consolider des règles techniques ou spatiales ?

Trois profils ont été collectivement définis afin de faire avancer ces travaux :

> Post doc «Aménagement du territoire et climat » - Mathieu Perrin – 24 mois

> Post doc « Impacts régionaux de différents scénarios d’utilisation des terres sur le climat et la qualité de l’air : identification et quantification des résolutions temporelles et spatiales » - Susanna Strada – 24 mois

> Ingénieur « Évolution des liens entre agriculture et climat au cours des 20e et 21e siècles sur le plateau de Saclay et en Île de France » - Anne-Charlotte Vivant – 18 mois

> Doctorante « Reforestation en milieu tropical semi-aride : opportunités et impacts sur le climat local et les services écosystémiques »- Amélie Rajaud – 36 mois

Coordinateurs : Pierre CELLIER & Nathalie DE NOBLET

Les travaux des personnes recrutées pour le Projet phare 1

Trois profils ont été collectivement définis afin de faire avancer les travaux du projet phare 1.
Lire la suite