En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo des partenaires BASC

LabEx BASC

Projet phare 3 : Biodiversité pour la gestion durable des systèmes socio-écologiques

Projet phare 3 : Renforcer la biodiversité et les services écosystémiques pour une gestion durable des systèmes socio-écologiques (SSE)

Les agroécosystèmes sont des écosystèmes particulièrement intéressants et complexes à analyser car ils entretiennent avec la biodiversité et les services écosystémiques une relation de dépendance mutuelle. Des changements profonds dans les pratiques agricoles sont nécessaires pour renforcer leur durabilité. Le projet 3 s’attache à explorer une nouvelle voie d’innovation consistant à renforcer la biodiversité et les services écosystémiques au sein des agroécosystèmes. Concevoir et mettre en œuvre des pratiques agricoles répondant à cet enjeu demande de (i) approfondir nos connaissances sur les effets des pratiques agricoles à différents niveaux d’organisation ; (ii) mettre au point des outils d’évaluation de ces pratiques intégrant leur effets multi-variés et multi-niveaux sur la biodiversité et les services écosystémiques ; (iii) explorer avec les acteurs des SSE la conception de nouveaux systèmes et les conditions de leur large adoption.

Le projet 3 s’articule autour de trois types d’activités qui combinent expérimentation analytique, dispositif observationnel, dispositif participatif. La première s’attache à mieux comprendre le potentiel de la biodiversité et des services écosystémiques à différentes échelles pour réduire la dépendance des agroécosystèmes aux intrants. La seconde s’appuie sur la conception et l’évaluation multicritère d’agroécosystèmes valorisant la biodiversité et les services écosystémiques comme des ressources à préserver au profit du meilleur fonctionnement de ces agroécosystèmes. La troisième s’attache à explorer des innovations et des scénarios d’évolution des SSE. Il s’agira pour cela de développer et tester les instruments de gouvernance et de politiques publiques efficaces pour repositionner les agroécosystèmes sur des trajectoires de durabilité.

Quatre post-doctorats de 18 mois chacun ont été sélectionnés afin de faire avancer ces travaux :

> Joining Effects and respoNse traits in biological Networks to analyze the provision of goods and services by biodiversitY (JENNY)- Marine Zwicke ; Encadrants : Mickael Hedde (PESSAC) et Antoine Gardarin (Agronomie)

>Trade-offs among ecosystem services across scales- Maria Perez-Urdiales ; Encadrants : Vincent Martinet (EcoPub) et Rodolphe Sabatier (SADAPT)

>Explorer avec les acteurs de nouveaux instruments de politiques publiques : le cas des MAE  dans un territoire à haute valeur naturelle - Post-doc en cours de recrutement ; Encadrants : Véronique Souchere (SADAPT) et Maia David (EcoPub)

>Déterminants de l'évolution de la diversité d'une espèce cultivée à l'échelle des paysages et conséquences pour les services écosystémiques - Post doc en cours de recrutement ; Encadrants : I. Goldringer / J Enjalbert (Génétique Végétale du Moulon), D. Makowski / A Gauffreteau (Agronomie) & C. Pope (Bioger)

Coordinatrices : Marie-Hélène JEUFFROY & Muriel TICHIT

Les travaux des post-doctorants du projet phare 3

Quatre contrats post-doctoraux ont été sélectionnés dans le cadre du projet phare 3 sur la période 2015-2016, pour une durée de 18 mois chacun.
Lire la suite