En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo des partenaires BASC

LabEx BASC

Projet phare 4 : Agroécosystèmes péri-urbains

Projet phare 4 : Vers un développement durable des agroécosystèmes péri-urbains

Les espaces péri-urbains sont marqués par de fortes tensions entre l’urbanisation croissante et la volonté de préserver des espaces ouverts, de type agricoles et semi-naturels.  La gestion de ces territoires sous influence urbaine se révèle donc complexe et appelle à des recherches interdisciplinaires pour analyser et concevoir leur développement. Dans les espaces péri-urbains, l’intrication forte du bâti et des espaces ouverts constitue une menace pour l’activité agricole et les écosystèmes mais aussi une opportunité au regard des services et fonctions que ces espaces ouverts peuvent rendre en termes d’approvisionnement alimentaire, de régulations liées aux processus des écosystèmes, d’aménités et de bénéfices culturels. Ces services et fonctions sont attendus par une multiplicité d’acteurs impliqués dans ces territoires : gestionnaires urbains, associations environnementalistes, consommateurs, habitants, ces catégories n’étant pas exclusives les unes des autres. Par ailleurs, la hiérarchie des services et fonctions peut varier entre acteurs, voire même être contradictoire.

Un challenge pour la recherche est d’aller au-delà d’une évaluation de la durabilité intrinsèque des systèmes et d’explorer des scénarii d’évolution de ces espaces péri-urbains, en considérant la diversité des attentes en termes de services et fonctions rendus par les espaces ouverts. Dans le projet 4 de BASC, l’objectif est d’élaborer, proposer et évaluer des modèles de configuration territoriale, comprenant des agencements spécifiques des espaces ouverts, raisonnés en fonction des services et fonctions qui pourraient être rendus par ces mosaïques d’agro-systèmes et espaces semi-naturels. Cette recherche est menée dans un territoire péri-urbain francilien, le plateau de Saclay, qui permettra de mettre en œuvre une approche interdisciplinaire combinant sciences humaines et biotechniques pour, d’une part, appréhender la dimension sociale des attentes de services et fonctions rendus par les espaces ouverts, et d’autre part, mobiliser des connaissances sur les fonctionnements des écosystèmes pour quantifier ces services. Les méthodes de modélisation spatiale seront utilisées pour élaborer les scénarii de configuration territoriale, qui seront dans un deuxième temps mis à l’épreuve de la communauté des acteurs du territoire d’étude.

Deux profils ont été définis afin de faire avancer ces travaux :

> Post-doc « Animation du projet 4 ; modélisation de configuration territoriale d’agroécosystèmes en territoires péri-urbains » - Caroline Petit – 36 mois

> Post-doc « Perception et reconnaissance des espaces ouverts: une approche géographique » - Cécile Falies – 12 mois

> Ingénieur recherche « Écologie territoriale : Préparation, organisation, finalisation et valorisation d'un atelier d'écologie territoriale sur le plateau de Saclay » - Yoann Verger - 15 mois

Coordinateurs : Christine AUBRY & Erwan PERSONNE

Animatrice : Caroline PETIT

Les travaux des post-doctorants du Projet phare 4

Deux profils de post-doctorants ont été définis afin de faire avancer les travaux du Projet phare 4.
Lire la suite

Atelier d'écologie territoriale du Plateau de Saclay

23 au 26 mai 2016 Plateau de Saclay

Sur 4 jours, des chercheurs experts dans des domaines différents ont réfléchi et interagi de manière originale autour d'un thème commun :...

Lire la suite