En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Lutte biologique contre le cynips du châtaignier en France

Lutte biologique classique contre le cynips du châtaignier en France

Actualités

Toutes les actualités

5èmes Journées Techniques et Scientifiques sur la châtaignier (Biocastanea 2014), 13-15 Novembre 2014, Ponferrada, Espagne

Comme chaque année depuis 2010 s'est déroulée les journées Biocastanea2014 constituées parallèlement de journée techniques et scientifiques...
Lire la suite

VII Forum International des Pays Producteurs de châtaignes, Bragança, Portugal (31 Octobre 2014)

Le 31 Octobre 2014 s'est tenu le VIIème Forum International des Pays Producteurs de Châtaignes à Bragança, Portugal
Lire la suite

Lutte contre le cynips, les médias nationaux sont mobilisés...

Le jeudi 23 octobre une équipe du bureau de Lyon de TF1 est venue tourner un reportage dans les châtaigneraies Ardéchoises. Nicolas Borowiec est...
Lire la suite

Bilans des lâchers de Torymus sinensis en 2014

Cette année, environ 30 000 Torymus sinensis ont été lâchés en France continentale et en Corse!!!! Le cynips n'a qu'à bien se tenir....
Lire la suite

Le début des émergences de Torymus sinensis

Depuis le début du mois de mars, les premiers Torymus sinensis commencent à émerger des galles....
Lire la suite
Torymus sinensis en tubes

Formation des partenaires

Comme les 2 années précédentes, nous organisons cette année encore une "formation" concernant la gestion des émergences des Torymus sinensis et...
Lire la suite

Lutte biologique classique contre le cynips du châtaignier en France

Financé dans le cadre du programme Ecophyto et par le département SPE de l'INRA, la lutte biologique contre le cynips du châtaignier vise à contrôler durablement les populations de Dryocosmus kuriphilus, ravageur majeur du châtaignier dans le monde et arrivé en France en 2005, à l'aide d'un parasitoïde exotique Torymus sinensis. Ce projet s'intéresse également aux communautés indigènes (parasitoïdes) liées au cynips du châtaignier ainsi qu'à la démographie de Torymus sinensis lors de sa phase d'installation.

Les différents financements ont permis :

- Ecophyto (2011-2014) : la mise en place de la lutte biologique en France grâce à des lâchers expérimentaux et des suivis de populations effectués sur 58 sites (9 régions et 18 départements).

- INRA département SPE (2015) et Ecophyto (2016-2017) : le suivi expérimental des populations de parasitoïdes exotiques et indigènes (dynamiques des populations et interactions) et la recherche de traces d'hybridations inter-spécifique chez les Torymus (biologie moléculaire).

A noter que depuis 2014, les filières castanéicole et apicole (cf. Partenaires) coordonnent le déploiement de la lutte biologique au niveau national, à la fois pour la sélection des nouvelles zones de lâchers et pour l'approvisionnement en T. sinensis.