En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

Nutrition après le cancer

Après le traitement d'un cancer, la nutrition dans son ensemble (alimentation, consommation d'alcool, surpoids/obésité, activité physique...) continue à jouer un rôle important dans la qualité de vie et la survie des patients. Elle intervient notamment sur le risque de second cancer. Vous trouverez ici des informations générales sur la nutrition après le cancer et plus particulièrement sur la prévention nutritionnelle des seconds cancers.

En France, d’après les dernières estimations de prévalence des cancers, 3 millions de personnes ont déjà eu un cancer au cours de leur vie. Cette situation provient à la fois de la fréquence élevée des cancers et de l’amélioration de la survie après cancer. Même après rémission d’un cancer, la prévention reste un enjeu important. Les patients doivent rester attentifs aux facteurs de risque évitables (tabac, alcool, surcharge pondérale, alimentation déséquilibrée, inactivité physique, soleil et rayons UV…).

En particulier, il n’est jamais trop tard pour agir dans le domaine nutritionnel :

La surcharge pondérale (surpoids ou obésité) au diagnostic d’un cancer du sein et la prise de poids en cours de traitement augmentent les risques de récidive, de second cancer, de mortalité liée au cancer initial et de mortalité toutes causes confondues.

La pratique d’une activité physique après diagnostic d’un cancer du sein diminue le risque de récidive et le risque de décès par cancer [1, 2].Après diagnostic d’un cancer colorectal, la pratique d’une activité physique réduit aussi le risque de décès par cancer [2].

La consommation d’alcool au diagnostic d’un cancer des voies aérodigestives supérieures augmente le risque de second cancer.

Actuellement, les principales recommandations nutritionnelles destinées aux patients ayant eu un cancer, de la Société Américaine du Cancer (American Cancer Society), sont les suivantes [3] :

  • Atteindre et maintenir un poids normal ;
  • Pratiquer une activité physique régulière ;
  • Avoir une alimentation riche en fruits et légumes et céréales complètes.

 
[1] Ibrahim EM, Al-Homaidh A. Physical activity and survival after breast cancer diagnosis: meta-analysis of published studies. Med Oncol. 2011 Sep;28(3):753-65. [Résumé Pubmed PMID 20411366]

[2] Schmid D, Leitzmann MF. Association between physical activity and mortality among breast cancer and colorectal cancer survivors: a systematic review and meta-analysis. Ann Oncol. 2014 Mar 18. [Résumé Pubmed PMID 24644304]

[3] Rock CL, Doyle C, Demark-Wahnefried W, Meyerhardt J, Courneya KS, Schwartz AL, Bandera EV, Hamilton KK, Grant B, McCullough M, Byers T, Gansler T. Nutrition and physical activity guidelines for cancer survivors. CA Cancer J Clin. 2012 Jul-Aug;62(4):243-74. [Résumé Pubmed PMID 22539238]

Objectifs pour la prévention nutritionnelle des seconds cancers

Agir sur les facteurs de risque de seconds cancers contribue à leur prévention. Les objectifs de prévention ciblés sur les facteurs nutritionnels sont de réduire la consommation de boissons alcoolisées et de réduire la surcharge pondérale, via une alimentation équilibrée et diversifiée et la pratique d’une activité physique régulière.

>>>>

Vous informer sur...

Vous trouverez ici des informations qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux de la nutrition après le cancer. Si vous souhaitez en savoir plus, des liens vers des sites ou des documents de référence vous sont proposés. Actuellement ce dossier est ciblé sur les seconds cancers (définition et facteurs de risque, expertise des données scientifiques disponibles sur les facteurs de risque nutritionnels, conseils généraux de prévention). Son contenu sera complété ou mis à jour en fonction de l’évolution des connaissances.

>>>>