En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

Objectifs pour la prévention nutritionnelle des seconds cancers

Agir sur les facteurs de risque de seconds cancers contribue à leur prévention. Les objectifs de prévention ciblés sur les facteurs nutritionnels sont de réduire la consommation de boissons alcoolisées et de réduire la surcharge pondérale, via une alimentation équilibrée et diversifiée et la pratique d’une activité physique régulière.

1. Définitions

Nutrition et facteurs nutritionnels : ces termes englobent l’alimentation (y compris les boissons), la corpulence, l’activité physique et les comportements alimentaires.

Second cancer : Il s’agit d’un nouveau cancer autre qu’une récidive locale ou une métastase du premier cancer.

2. Facteurs de risque modifiables des seconds cancers

Parmi les facteurs de risque de second cancer chez l’adulte, deux facteurs de risque nutritionnels ont été identifiés :

La consommation de boissons alcoolisées augmente le risque de développer plusieurs types de cancers situés dans les voies aérodigestives supérieures (VADS : bouche, pharynx, larynx, œsophage), le côlon-rectum, le foie ou le sein (chez la femme). Etre consommateur de boissons alcoolisées au diagnostic d’un cancer des VADS augmente aussi le risque de développer un second cancer situé au niveau des VADS ou dans d’autres sites.

La surcharge pondérale (surpoids et obésité) augmente le risque de développer un cancer (œsophage, endomètre, rein, côlon-rectum, pancréas, sein après la ménopause). Etre en situation de surcharge pondérale au diagnostic d’un cancer du sein augmente aussi le risque de second cancer situé au niveau du sein ou dans d’autres sites.

Voir l’article « Facteurs nutritionnels associés au risque de second cancer : expertise des données disponibles »  

3. Objectifs prioritaires

La consommation de boissons alcoolisées et la surcharge pondérale, déjà connus comme facteurs de risque majeurs de premiers cancers, sont aussi des facteurs de risque de second cancer. Les objectifs prioritaires pour la prévention nutritionnelle des cancers s’appliquent donc également à la prévention des seconds cancers.

Les objectifs pour la prévention nutritionnelle
des cancers (premiers et seconds cancers) en France

 

  • Réduire la consommation de boissons alcoolisées
  • Avoir une alimentation équilibrée et diversifiée*
  • Pratiquer une activité physique régulière*

* Ces deux facteurs contribuent à la réduction du risque de surcharge pondérale.

4. Prévention

Le fait que les premiers et seconds cancers aient en commun des facteurs nutritionnels modifiables, souligne l’importance pour la population générale, de mettre en pratique dès que possible les objectifs prioritaires pour la prévention nutritionnelle des cancers.

Les patients atteints d’un cancer, qui sont particulièrement sensibilisés à cette problématique, peuvent agir en diminuant leur exposition aux facteurs de risque modifiables notamment les facteurs nutritionnels en ne perdant pas de vue les objectifs prioritaires cités précédemment.

Les professionnels de santé sont encouragés à :

  • évaluer la surcharge pondérale chez les patientes atteintes d’un cancer du sein et proposer des conseils, un accompagnement ou une prise en charge diététique ou d’activité physique adaptée.
  • évaluer la consommation d’alcool chez les patients atteints de cancers liés à l’alcool et proposer des conseils ou un accompagnement et, si besoin, une prise en charge en addictologie.
  • transmettre des informations pratiques aux patients, les aidant à atteindre une alimentation équilibrée et diversifiée.