En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

NutriScore, le système d’étiquetage nutritionnel simplifié, mis en avant par le ministère de la santé

18 avril 2017

Logo NutriScore 2017
© NACRe, 2017
[MAJ 06/06/17] Consommateurs et professionnels de santé : c’est une véritable avancée pour favoriser une bonne alimentation, facteur de bonne santé !

Choisir un produit alimentaire dans un supermarché n’est pas toujours évident, car bien souvent plusieurs facteurs d’achat rentrent en ligne de compte : les préférences, le plaisir, le prix, les promotions, la marque, le respect du produit, l’intérêt nutritionnel …

Les informations nutritionnelles sur les emballages sont souvent difficiles à décrypter, et le choix entre différents produits peut s’avérer complexe, d’où l’intérêt d’un système d’étiquetage simplifié.

Qu’est-ce que le NutriScore ?

Le NutriScore (ou logo 5 Couleurs : 5C) a été conçu par l’Equipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (EREN) à l’université Paris 13. Sa forme graphique définitive a été développée par Santé publique France, à la demande de la Direction générale de la santé.

Ce logo coloriel classe les produits en 5 catégories : de A (« plus favorable sur le plan nutritionnel») à E (« moins favorable sur le plan nutritionnel »). Cette notation prend en compte tout ce qui compose le produit : les bons nutriments et les moins bons.

L’objectif du NutriScore est d’améliorer la qualité nutritionnelle des paniers en facilitant le choix des consommateurs. C’est également un levier pour inciter les industriels à revoir la composition de leurs produits, et faire évoluer favorablement les NutriScores.

Logo NutriScore

Au quotidien, il permet à la personne qui fait ses courses de comparer les produits alimentaires entre eux pour choisir le meilleur. Par exemple, au rayon des plats préparés, le consommateur pourra choisir en un coup d’œil le plat avec la meilleure qualité nutritionnelle.

Expérimentation et validation

La loi de modernisation de notre système de santé a inscrit dans le droit la possibilité de recommander un système d’étiquetage nutritionnel pour faciliter le choix d’achat du consommateur, au regard de la composition nutritionnelle des produits.

Dans ce cadre, dès mars 2015, une concertation a été conduite avec des représentants des industriels, des distributeurs, des consommateurs, des autorités sanitaires et des scientifiques pour définir les modalités de mise en place de cet étiquetage.

Des expérimentations confrontant le NutriScore et 3 autres logos se sont déroulées en magasin et en laboratoire dans des conditions réelles. Les résultats ont montré que le NutriScore est le logo le plus efficace pour améliorer la qualité nutritionnelle des achats, notamment chez les consommateurs qui achètent les produits les moins chers, ou les consommateurs les plus défavorisés.

Le 15 mars 2017, le ministère de la santé a présenté l’intérêt et l’efficacité du logo NutriScore.

Depuis, plusieurs organismes soutiennent cette démarche : le Haut conseil de la santé publique (HCSP), l’agence Santé publique France, la Société Française de Santé Publique (SFSP) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’autres étapes à franchir

L’efficacité de ce dispositif dépend en grande partie des prochaines étapes :

  • La publication de l’arrêté pour officialiser la décision de la ministre,annoncé pour début avril.
  • La mise en place du logo sur les emballages. Elle pourra débuter en avril et sera facultative. En effet, la réglementation européenne (règlement Inco) ne prévoit qu’une application sur la base du volontariat. Les industriels seront libres d’apposer ou non le NutriScore sur leurs emballages - voire d’utiliser un autre logo s’ils le souhaitent. Dès mars 2017, des opérateurs économiques se sont engagés à apposer le logo sur l’ensemble de leurs produits.
  • L’adoption du NutriScore au niveau européen et de son application obligatoire pour tous les produits.

En attendant la mise en place du logo…

Les consommateurs peuvent d’ores et déjà connaître le NutriScore de très nombreux produits alimentaires, en utilisant les outils Open Food Facts* :

  • le site web (https://fr.openfoodfacts.org/) référence plus de 95 000 produits pour lesquels le NutriScore est disponible.
  • l’application gratuite pour les smartphones et tablettes (Android, iPhone ou Windows Phone), d’un usage plus simple dans les magasins, permet de scanner le code-barres d’un produit et d’afficher la couleur du NutriScore.

*Open Food Facts est un projet citoyen à but non lucratif, auquel contribuent des milliers de volontaires.

Les professionnels de la santé intervenant dans le cadre de consultations de nutrition, de diététique ou de prévention peuvent aussi l’utiliser ou le faire connaître !

Depuis la publication du Zoom sur…
[MAJ 06/06/17]

L’arrêté fixant le cahier des charges du NutriScore a été notifié à la Commission européenne le 24 avril 2017. Le texte sera examiné par la commission et les autres États membres dans un délai fixé au 25 juillet 2017. Par la suite il sera publié au Journal officiel.

Sur le site Santé Publique France, une nouvelle rubrique à destination des industriels a été créée : celle-ci développe la procédure à suivre pour obtenir le droit à l’usage du Nutri-Score.
Pour en savoir plus consulter la page : http://www.santepubliquefrance.fr/Sante-publique-France/Nutri-Score

Pour aller plus loin

Sur le site du Ministère des affaires sociales et de la santé (social-sante.gouv.fr)

Sur le site de Santé publique France (www.santepubliquefrance.fr)

Sur Youtube

Sur le site d’Open Food Facts (fr.openfoodfacts.org)

Sur le site de The Conversation (theconversation.com)

Sur le site NACRe