En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Osur

ORE agro-hydrosystèmes

Zone de texte éditable et éditée

Histoire

Le bassin de Naizin (12 km 2) a été instrumenté comme BVRE en 1972 par Irstea (originellement le Cemagref) pour évaluer les effets du remembrement et de la suppression du bocage lors de l’intensification agricole sur l’hydrologie, l’érosion et les rendements agronomiques.

Depuis 1992 l’INRA a repris la gestion du site en instrumentant plus particulièrement le sous bassin de Kervidy Naizin pour étudier les effets du climat et de l’agriculture sur les transferts d’eau et de solutés.

Depuis la fin des années 90, la nappe superficielle et l’eau du sol ont aussi été intégrées au dispositif de suivi et depuis 2006, le compartiment atmosphérique fait également l’objet d’un suivi afin de quantifier les émissions de gaz azotés et de gaz a effet de serre.

Un large panel de composés chimiques sont suivis dans l’ensemble des compartiments (eaux de surface, souterraines et du sol, sol, et atmosphère) pour comprendre et quantifier les cycles biogéochimiques des macronutriments (N, C et P) et leur couplage.