En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée

PSDR Midi-Pyrénées - Pour et Sur le Développement régional

CITODAB - Contribution des innovations techniques et organisationnelles à la durabilité de l'agriculture biologique

Illustration projet CITODAB
Mots-clés : Agriculture biologique, Développement territorial, Approche multidisciplinaire, Systèmes de cultures, Cultures associées, Services écologiques

Contacts scientifiques

Bruno Colomb (INRA - UMR AGIR)
colomb[at]toulouse.inra.fr

Mohamed Gafsi (ENFA - UMR Dynamiques rurales)
mohamed.gafsi[at]educagri.fr

Le développement de l’AB se heurte à difficultés de nature techniques, organisationnelles, commerciales, économiques, et marque le pas comme le montrent les statistiques de l’Agence Bio. CITODAB a pour problématique centrale l’étude des conditions de développement d’une agriculture biologique durable, dans une approche pluridisciplinaire (économie, agronomie, science de gestion et écologie). Il part de l’hypothèse générale qui accorde de l’importance au rôle des innovations techniques et organisationnelles, à la fois au niveau de l’exploitation agricole (la production) et au niveau de son aval (valorisation des produits bio), dans la durabilité de l’agriculture biologique. Ce projet s’articule autour de quatre questions centrales :

  • Comment apprécier et améliorer la viabilité économique des exploitations agricoles en AB ?
  • Quel est le rôle des nouveaux modes de commercialisation des produits biologiques, basés sur la proximité, dans le développement de l’agriculture biologique ?
  • Comment apprécier les performances des systèmes de cultures, à l’aune des 3 dimensions de la durabilité ?
  • Quel est le rôle potentiel des cultures associées légumineuses/céréales, dans le développement de la biodiversité fonctionnelle et quelle est l’importance de celle-ci pour l’équilibre des écosystèmes et pour les performances techniques (qualité des céréales) de l’exploitation ?

Enjeux

L’agriculture biologique a connu un développement important depuis les années 2000. Ce développement répond aux attentes sociales grandissantes en matière de la qualité des produits et des préoccupations environnementales et sanitaires. L’agriculture biologique constitue de ce fait une voie intéressante de développement de l’agriculture. Elle contribue aux objectifs de la durabilité. Le Grenelle de l’environnement de 2007 a bien souligné le rôle de l’agriculture biologique pour l’évolution vers une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Toutefois les difficultés qui accompagnent le développement de l’agriculture biologique posent la question de la durabilité des exploitations agricoles qui pratiquent cette forme d’agriculture.

Objectifs

  • Appréciation de la durabilité des exploitations agricoles en AB
  • Analyse des innovations techniques et organisationnelles contribuant à la durabilité de l’AB
  • Identification des leviers d’action pour le développement de l’agriculture biologique et de systèmes de cultures et d’alimentation durables

Problématique scientifique générale

Le développement de l’AB se heurte à difficultés de nature techniques, organisationnelles, commerciales, économiques, et marque le pas comme le montrent les statistiques de l’Agence Bio. CITODAB a pour problématique centrale l’étude des conditions de développement d’une agriculture biologique durable, dans une approche pluridisciplinaire (économie, agronomie, science de gestion et écologie). Il part de l’hypothèse générale qui accorde de l’importance au rôle des innovations techniques et organisationnelles, à la fois au niveau de l’exploitation agricole (la production) et au niveau de son aval (valorisation des produits bio), dans la durabilité de l’agriculture biologique.

Volets de recherche

Ce projet s’articule autour de quatre questions centrales :

  1. Comment apprécier et améliorer la viabilité économique des exploitations agricoles en AB ?
  2. Quel est le rôle des nouveaux modes de commercialisation des produits biologiques, basés sur la proximité, dans le développement de l’agriculture biologique ?
  3. Comment apprécier les performances des systèmes de cultures, à l’aune des 3 dimensions de la durabilité ?
  4. Quel est le rôle potentiel des cultures associées légumineuses/céréales, dans le développement de la biodiversité fonctionnelle et quelle est l’importance de celle-ci pour l’équilibre des écosystèmes et pour les performances techniques (qualité des céréales) de l’exploitation ?
  5. Les différents volets de recherche sont menés d’une manière simultanée et cohérente avec les partenaires concernés, qui apportent leur aide dans la problématisation et la valorisation des résultats acquis

Les partenaires du projet

logo pdf Liste complète des partenaires