En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logo INRA

LabEx BASC

Offre de thèse "Rôle des phases porteuses sur la dissipation des contaminants organiques au cours du traitement biologique des produits résiduaires organiques (PRO) puis dans les sols après apport"

Les laboratoires INRA LBE (Narbonne) et ECOSYS (Grignon) proposent une thèse sur le rôle des phases porteuses sur la dissipation des contaminants organiques au cours du traitement biologique des produits résiduaires organiques (PRO) puis dans les sols après apport. Financement acquis ; date limite de candidature : 15 mai 2016

Descriptif de la thématique de recherche

Les interactions contaminants/phases organiques et minérales des produits résiduaires organiques sont les moteurs de la dissipation de ces contaminants au cours du traitement biologique des produits résiduaires organiques (PRO) puis dans les sols après apport. L’objectif de ce projet est d’utiliser les procédés de traitement des PRO comme un moyen de modifier ces interactions, de jouer sur les mélanges d’intrants, sur les paramètres intrinsèques des procédés comme la température, les temps de séjour pour modifier la réactivité des phases porteuses afin d’en évaluer l’impact sur les mécanismes de dissipation  des contaminants, pour in fine piloter leur devenir au cours des procédés et a posteriori dans le sols après retour au sol des PRO. L’ensemble des données acquises permettront la construction de modèles dynamiques de co-évolution de ces phases et des contaminants au cours des traitements permettant de tester différents scénarii et apporteront des critères objectifs de choix et de conduite des procédés pour minimiser les impacts liés à la présence de ces contaminants dans les PRO.

Le programme proposé est :

Phase 1 : Caractériser les phases porteuses sur des échantillons de PRO, bruts et traités, issus des essais au champ du SOERE-PRO (réseau de sites) et échantillonnés sur des sites industriels dont on connait la provenance et les caractéristiques de traitement  et dont les concentrations totales en contaminants sont elles aussi connues afin de dresser une première typologie des phases porteuses en fonction des paramètres procédés et intrants de procédés et d’orienter les choix de la phase 2 (choix de 1 ou 2 PRO modèles et choix des paramètres procédé ayant une forte influence).

Phase 2 : A partir de 1 ou 2 PRO, dopés avec des contaminants de réactivités chimiques variées, susceptibles de développer les types d’interactions vues au point précédent, tester des paramètres procédés ayant une influence sur la nature des phases porteuses (T°, teneur en eau, et co-substrats pour alimenter en phases réactives pouvant orienter le devenir des contaminants) et suivre le devenir des contaminants et de leurs phases porteuses au cours des traitements.

Phase 3 : A partir des expériences de la phase 2, choisir quelques filières les plus contrastées et travailler avec des molécules radiomarquées (carbone 14) afin d’identifier finement les mécanismes impliqués dans le devenir et la dissipation des contaminants (acquisition de données cinétiques et des bilans complets de la répartition des contaminants à des étapes clefs des procédés de traitement).

Phase 4 : Intégration de l’ensemble de ces données dans des modèles dynamiques d’évolution conjointe des phases porteuses et des contaminants au cours des procédés de traitement.

Documents à télécharger