En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA Logos des tutelles du LabEx BASC

LabEx BASC

Le projet BASC labellisé laboratoire d'excellence

Placé sous la tutelle de cinq organismes nationaux de recherche (INRA, CNRS, IRD, CEA, IRSTEA) et quatre établissements d'enseignement supérieur (AgroParisTech, universités Paris-Sud, Versailles Saint-Quentin et Paris-Saclay), le LabEx BASC fédère quatorze laboratoires dans un projet de recherche, de formation et d'innovation inscrit dans la dynamique du Campus Paris-Saclay.

L'objet du LabEx BASC est la création d’un consortium interdisciplinaire de 14 laboratoires dont les recherches sont orientées vers la compréhension et la prédiction de la dynamique des systèmes sociaux-écologiques (SSE) et de leurs composantes dans le contexte des changements globaux. Cette compréhension permet la conception et la mise en œuvre de stratégies raisonnées de gestion durable, d’innovations et de transferts technologiques, mais aussi la diffusion des connaissances vers le public, les gestionnaires des ressources naturelles et les politiques. BASC s'appuie sur de très fortes compétences collectives en sciences du climat, en génétique, en génomique, en biologie évolutive, en écologie, en agronomie, en sciences sociales et en économie. Dans ce contexte, BASC a développé des initiatives à court terme (4 ans) : projets-phares, réseaux et appels à propositions sur des thèmes émergents qui ont préparé la mise en œuvre d’une stratégie à long terme (10 ans et +).

Les principales zones d’étude de BASC sont les paysages terrestres à usage mixte, en particulier des régions tempérées de France et d'Europe, mais aussi de pays du Sud en développement. Le premier niveau spatial d’intégration sera le territoire, défini comme une région aux caractéristiques sociales, politiques, judiciaires, culturelles et/ou écologiques communes. Un thème majeur sous-jacent est l'application de concepts et de méthodes d’agro-écologie pour améliorer la capacité d'adaptation et la durabilité des agroécosystèmes et des territoires.

Trois axes interconnectés et interdisciplinaires sont proposés pour atteindre les objectifs à long terme :

1) Comprendre et prédire la dynamique des interactions entre les facteurs de changement global (climat, gestion des terres, pollution et espèces invasives) et leurs impacts sur la biodiversité, les services écosystémiques et les SSE ;

2) Comprendre et prédire la capacité des organismes, des écosystèmes et des systèmes sociaux à s'adapter aux changements globaux ;

3) Imaginer les innovations techniques et sociales nécessaires pour engager les SSE dans la voie de la durabilité.

BASC investira aussi dans la formation, pour sensibiliser les étudiants à ces questions et leur apporter les compétences pour être les acteurs du nécessaire dialogue entre les disciplines. Pour cela, nos objectifs à court terme (3 ans) sont de faire connaître BASC aux étudiants, de mettre en place des cours dans des domaines d’interface entre les Masters/Doctorats actuels, de lancer des écoles d'été internationales liées aux objectifs stratégiques de BASC, enfin de créer une formation permanente avec de l’apprentissage en ligne. A plus long terme nous proposerons la création d’un Master international et éventuellement d’un « BASC Graduate School ».

logo UPSay

Les laboratoires impliqués dans BASC seront tous regroupés sur le plateau de Saclay dans le cadre de l’initiative gouvernementale de créer un centre d'excellence de recherche et d'innovation. BASC est partie intégrante de l’Idex (Initiative d’Excellence) Paris-Saclay. Ce projet est étroitement lié à plusieurs LabEx au sein de l’initiative d'excellence—Idex, en particulier l‘IPSL (Institut Pierre Simon Laplace - climat) et le réseau Sciences des Plantes de Saclay (SPS), à travers des projets communs, des structures fédératives et la formation. BASC est également lié à l'Institut de convergence CLAND. BASC aura le rôle crucial de relier le niveau des organismes, échelle où s'arrête SPS, à celui des paysages, échelle où commencent l’IPSL et CLAND. De plus, il sera le lieu d’une collaboration étroite et originale entre les sciences naturelles et sociales. In fine l'objectif de BASC est de créer d’ici 2020 un centre de recherche interdisciplinaire qui aura la visibilité et l’attractivité des plus grands centres mondiaux d'excellence dans les sciences des systèmes sociaux-écologiques.

Mi-novembre 2012, l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) a signé le contrat avec les huit tutelles, officialisant le démarrage de l'activité de BASC.