En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA Logos des tutelles du LabEx BASC

LabEx BASC

Workshop « Le climat urbain : modélisation des échanges de chaleur et de polluants »

1-2 avril 2015 - AgroParisTech, 16 rue Claude Bernard - Paris

L’objectif de ce workshop était de regrouper les scientifiques travaillant (ou démarrant) sur « Le climat urbain : modélisation des échanges de chaleur et de polluants » afin d’avoir une vue d’ensemble des travaux de recherche menés à l’échelle nationale. La première journée de ce workshop, ouverte à tous, a été consacrée à la présentation de travaux réalisés sur des modèles d’expansion urbaine, d’échanges biophysiques dans les villes (bilans et échanges d’eau, d’énergie, de chaleur), et de modèles de chimie atmosphérique. Elle s'est terminée par une table ronde autour des besoins et attentes des différentes communautés (écologues, agronomes, climatologues, pouvoirs publics, etc…).

L’urbanisation modifie significativement tous types d’échanges entre la surface et l’atmosphère (chaleur, vapeur d’eau, gaz à effet de serre, composés chimiques, poussières), avec pour conséquences une altération du climat et de la qualité de l’air au sein des villes. Les conséquences les mieux connues sont le phénomène d’îlot de chaleur urbain et les épisodes de pollutions, qui engendrent (i) des situations d’inconfort lié au stress thermique et à la pollution atmosphérique, (ii) une augmentation de la mortalité lors des vagues de chaleur et de pollution, aboutissant (iii) à des pertes économiques (consommation d’énergie pour la climatisation, soins hospitaliers, etc…).

En outre, le milieu urbain connait aujourd’hui de nouveaux enjeux : besoin de verdissement des villes, restauration d’une biodiversité urbaine, ou encore émergence de formes d’agricultures urbaines productives à destination des villes, dont les développements peuvent être contraint par un climat (température et pollution) trop stressant. Enfin, ces effets se propagent également à l’extérieur des villes et affectent donc le climat et la pollution à l’échelle régionale et globale. Face à ce constat, il est donc nécessaire :

1. de quantifier l’influence de la ville sur le climat urbain et péri-urbain, à la fois en termes hydrique/thermique/dynamique, et de pollution,

2. de trouver des solutions viables afin d’atténuer l’impact climatique du milieu urbain.

Le workshop s'est déroulé sur deux journées consécutives, le 1 et 2 avril 2015, la première ouverte à tous, la deuxième sur invitation. Télechargez la présentation du workshop pour plus de détail.

La journée du 1er avril avait pour objectifs (i) de mieux connaitre les travaux initiés au niveau français, (ii) d’identifier les applications possibles des modèles développés nationalement. Elle a été l'occasion de présenter différents travaux autour de la problématique urbaine :

La journée s'est terminée par une table ronde pour discuter des attentes et besoins réciproques de plusieurs autres communautés scientifiques : bioclimatologues, écologues, agronomes, urbanistes, etc. qui s’intéressent de plus en plus aux interactions entre leur/s milieu/x d’étude et la Ville.