En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA Logo INRA

LabEx BASC

PRO / Stockage C - P.E. Noirot-Cosson

Dynamique territoriale des stocks de carbone organique des sols agricoles franciliens sous influence urbaine : scenarii agronomiques pour leur gestion soutenable - Paul-Emile NOIROT-COSSON

Directrice de thèse : Sabine HOUOT (ECOSYS), Encadrante principale : Emmanuelle VAUDOUR (ECOSYS)

Cette thèse a pour objet d’étude l’utilisation des Produits Résiduaires Organiques (PRO) par l’agriculture et se focalise sur les grandes cultures du territoire de la Plaine de Versailles. L’utilisation des PRO rend de nombreux services tels que stockage de carbone et économies en fertilisants de synthèse mais peut également générer des dyservices comme des pollutions azotées. Son utilisation doit être étudiée et sa gestion optimisée à l’échelle du territoire.

Le modèle de culture CERES-EGC/NCSOIL a permis de simuler l’impact de différents scenarios d’utilisation de PRO. Calibration, paramétrisation du comportement de la matière organique des sols et des PRO, et paramétrisation spatiale ont été préalables aux simulations. Des scenarios d’amendements ont été imaginés, limités en quantité de phosphore et d’azote apportée pour prévenir les pollutions. Ainsi, pour les 7 successions principales du territoire, les 4 types de sols, les 4 classes de teneurs initiales en carbone organique des sols, et 11 PRO apportés à différentes fréquences dans la succession et en quantités variables, 2624 simulations ont été réalisées. Elles concernent la production agricole, le stockage de carbone, les émissions de NH3, NOx, N2O, et les économies en fertilisant de synthèse réalisées.

Les résultats montrent d’abord un effet important du type de sol et du type de PRO sur les impacts des amendements. Les Luvisols sur argile à meulières et les Calcosols de calcaire ou de craie permettent à la fois plus de stockage de C et moins de lixiviations de nitrates que les Colluviosols sur sable de fontainebleau et Luvisols sur calcaire. Les PRO amendants permettent toujours un stockage supérieur aux PRO fertilisants et génèrent toujours moins de lixiviations. Ceci est en partie dû aux caractéristiques de ces PRO, qui sont à la fois plus stables, et moins concentrés en azote. Les quantités de PRO apportées au sein des scenarios diffèrent selon le type de PRO, ceci est dû, à la combinaison des contraintes sur le phosphore et sur l’azote. On peut donc apporter plus de carbone organique via les composts, puis les fumiers qu’avec les PRO fertilisants. Néanmoins, les PRO fertilisants et leur forte teneur en azote permettent les plus grandes économies en fertilisants de synthèse, tandis que les fumiers les plus petites.

Toutes ces simulations permettent d’ores et déjà de connaitre les nombreux impacts des différents scenarios. Elles permettront par la suite une optimisation de l’utilisation des PRO à l’échelle du territoire.