Know more

Our use of cookies

Cookies are a set of data stored on a user’s device when the user browses a web site. The data is in a file containing an ID number, the name of the server which deposited it and, in some cases, an expiry date. We use cookies to record information about your visit, language of preference, and other parameters on the site in order to optimise your next visit and make the site even more useful to you.

To improve your experience, we use cookies to store certain browsing information and provide secure navigation, and to collect statistics with a view to improve the site’s features. For a complete list of the cookies we use, download “Ghostery”, a free plug-in for browsers which can detect, and, in some cases, block cookies.

Ghostery is available here for free: https://www.ghostery.com/fr/products/

You can also visit the CNIL web site for instructions on how to configure your browser to manage cookie storage on your device.

In the case of third-party advertising cookies, you can also visit the following site: http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, offered by digital advertising professionals within the European Digital Advertising Alliance (EDAA). From the site, you can deny or accept the cookies used by advertising professionals who are members.

It is also possible to block certain third-party cookies directly via publishers:

Cookie type

Means of blocking

Analytical and performance cookies

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Targeted advertising cookies

DoubleClick
Mediarithmics

The following types of cookies may be used on our websites:

Mandatory cookies

Functional cookies

Social media and advertising cookies

These cookies are needed to ensure the proper functioning of the site and cannot be disabled. They help ensure a secure connection and the basic availability of our website.

These cookies allow us to analyse site use in order to measure and optimise performance. They allow us to store your sign-in information and display the different components of our website in a more coherent way.

These cookies are used by advertising agencies such as Google and by social media sites such as LinkedIn and Facebook. Among other things, they allow pages to be shared on social media, the posting of comments, and the publication (on our site or elsewhere) of ads that reflect your centres of interest.

Our EZPublish content management system (CMS) uses CAS and PHP session cookies and the New Relic cookie for monitoring purposes (IP, response times).

These cookies are deleted at the end of the browsing session (when you log off or close your browser window)

Our EZPublish content management system (CMS) uses the XiTi cookie to measure traffic. Our service provider is AT Internet. This company stores data (IPs, date and time of access, length of the visit and pages viewed) for six months.

Our EZPublish content management system (CMS) does not use this type of cookie.

For more information about the cookies we use, contact INRA’s Data Protection Officer by email at cil-dpo@inra.fr or by post at:

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan CEDEX - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA Logo partenaire

LabEx BASC

Maladie de Chagas - A. Marchant

Etude du processus de domiciliation de punaises hématophage vectrices de la maladie de Chagas par une analyse d’expression différentielle de transcriptomes chimiosensorielles - Axelle MARCHANT

Directrice de thèse : Myriam HARRY (EGCE), Co-encadrante : Florence MOUGEL (EGCE)

En Amérique latine, les punaises hématophages Triatominae sont vectrices de Trypanosoma cruzi, agent pathogène responsable de la maladie de Chagas. Cette maladie constitue un véritable problème de santé publique, 7 à 8 millions de personnes étant infectées (OMS, mars 2013). Afin de lutter contre cette maladie, des programmes de contrôle par éradication chimique des vecteurs ont été mis en place. Cependant, la domiciliation, c’est-à-dire la colonisation de l’habitat anthropique, est observée pour de nouvelles espèces (Triatoma brasiliensis en est un exemple). Il est donc impératif de comprendre ce processus afin d’améliorer les méthodes de lutte contre les vecteurs.

Mon travail consiste à évaluer si le processus de domiciliation repose sur une base génétique et implique des gènes soumis à sélection. Nous avons décidé de nous focaliser sur les gènes du système chimiosensoriel : ces derniers permettent aux insectes d’interagir avec leur environnement et de modifier leur comportement en conséquence et pourraient donc être impliqués dans le processus de domiciliation. Nous avons donc réalisé une approche transcriptomique descriptive et comparée sur le transcriptome chimiosensoriel de populations de T. brasiliensis d’écotypes différents (sylvatiques, péri-domiciliaires et domiciliaires).

A ce jour, le génome de T. brasiliensis n’ayant pas été séquencé, la première étape a consisté à réaliser un transcriptome de référence pour T. brasiliensis en utilisant des données de séquençage à haut débit. Afin d'optimiser les résultats, différents tests d’assemblages ont été réalisés avec différents logiciels et sur différents échantillons de T.brasiliensis, puis comparés en fonction de plusieurs critères (le N50, le nombre de contigs et la « complétude » du transcriptome). La combinaison de données 454 et de données Illumina paired-end provenant d’un individu unique s’avère être le meilleur compromis (Marchant et al 2014).

A partir du transcriptome de référence ainsi sélectionné, une première analyse d’expression différentielle entre les différentes populations de T. brasiliensis (populations domiciliaires, péri-domiciliaires et sylvatiques) a été réalisée sous DESeq2. Cette analyse révèle que les punaises domiciliées ont des profils d'expression qui diffèrent des sylvatiques et péri-domiciliées. Parmi les gènes différentiellement exprimés entre les punaises d’environnements différents, nous avons bien identifié, des gènes appartenant au système chimiosensoriel (en particulier des Odorant Binding Proteins) mais aussi des gènes codant pour la protéine Takeout, impliquée dans le comportement alimentaire des adultes et le rythme circadien. Afin de solidifier ses résultats, d’autres analyses différentielles seront menées en utilisant d’autres logiciels (dont edge R) et seront comparées aux résultats de DESeq2. Une validation par qPCR sera réalisée.