En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal DepartementEAtexte

Publier la Science

Edito PLAS 20

Emergent Scientist, une nouvelle revue pour comprendre comment se fait la science

Daniel Suchet
Editeur en chef, Emergent Scientist. Email : suchet.daniel@gmail.com
Eric Lichtfouse
Editeur en chef, Publier la Science. Email : eric.lichtfouse@inra.fr

La publication scientifique est une matière largement ignorée par l’enseignement supérieur[1] : sur environ 2,6 millions étudiants inscrits en 2016-2017, seulement 63000 doctorants, soit 2,4%, vont acquérir une véritable expérience de publication. De ce fait, plus de 97% des jeunes scientifiques formés par nos institutions, qu’ils soient techniciens, licenciés, masters ou ingénieurs, ne voit que la science bien établie, jamais la science en train de se faire. Plus grave, ils n’ont aucune façon de savoir comment la science est produite puisque c’est précisément la publication scientifique qui valide et transforme le résultat en une connaissance commune, solide et stable. Selon Valérie Masson-Delmotte, même les étudiants en Master peinent à faire la différence entre un article de Nature ou du Figaro[2]. En effet, si l’on ignore comment la science est validée, alors comment distinguer un article scientifique d’un billet de blog ? Comment comprendre sur quoi reposent les expertises ? A qui peut-on accorder sa confiance ? Si une vaste majorité des diplômés scientifiques ne sait pas distinguer un résultat rigoureux d’une opinion, alors peut-on vraiment s’étonner de l’émergence des fake news et de la défiance du public pour la science ?

logoedpd

Pour tenter de pallier cette situation, la Société Française de Physique a lancé la revue Emergent Scientist (EmSci)[3], publiée en accès libre par la maison d’édition EDP Sciences. Si elle prend la même forme qu’une revue professionnelle classique, EmSci a été conçue pour l’écriture et la lecture des étudiants. Ainsi, les articles sont évalués par des pairs, mais sans que la nouveauté scientifique, difficile à atteindre pour des étudiants en cours de formation, ne soit retenue comme critère. Combinant science et pédagogie, les articles se doivent en revanche d’exposer clairement le problème et de faire preuve d’une méthodologie rigoureuse. Mieux, EmSci est un véritable outil pédagogique permettant de comprendre ouvertement les rouages de la validation de la science. Pour ce faire, la revue invite des étudiants à contribuer à l’évaluation des articles, alors que les revues classiques ne font appels qu’à des séniors. Enfin, l’absence de contrainte sur l’innovation et sur l’impact des publications laisse à EmSci toute latitude pour développer une ligne éditoriale originale. Ainsi, les articles doivent contenir une section « dead-ends » (cul-de-sac), qui présente quelques pistes inabouties – celles-là même qui sont habituellement passées sous silence. Le premier volume de la revue a été publié en 2017[4], et présente sept articles issus du Tournoi International des Physiciens[5] : pourquoi certaines gouttes d’eau rebondissent sur l’eau, comment fabriquer un canon magnétique ou un générateur quantique de nombres aléatoires... Pour continuer à se développer, EmSci a besoin de vous ! Etudiants, enseignants, chercheurs et responsables sont cordialement invités à rejoindre l’aventure.

[1] Rédiger pour être publié ! Conseils pratiques aux scientifiques. Lavoisier 2012.
[2] Comment lutter contre la désinformation scientifique ? http://www.sciencesetmedia.org/programme.php
[3] https://emergent-scientist.edp-open.org. https://doi.org/10.1051/emsci/2017008. https://framadrive.org/s/nFLLtCkpWbA6wPE
[4] https://emergent-scientist.edp-open.org/articles/emsci/abs/2017/01/contents/contents.html
[5] iptnet.info