En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Agence française pour la biodiversité Université de Pau et des Pays de l'Adour Agrocampus Ouest

Observatoire de Recherche en Environnement Poissons Diadromes dans les Fleuves Côtiers

Oir

Situé dans le sud du département de la Manche, l'Oir est un affluent de la Sélune, petit fleuve côtier normand se jetant dans la baie du Mont Saint-Michel.

L'amont de la Sélune n'est pas accessible aux poissons migrateurs. Ils sont bloqués à une quinzaine de kilomètres de la mer par un barrage infranchissable. Seul deux affluents situés en aval sont utilisables pour leur reproduction : le Beuvron et l'Oir. Ce dernier, avec ses 12 Kms accessibles aux poissons migrateurs, est l'affluent frayère le plus productif du réseau. Et les activités de suivis de ces poissons migrateurs font l'objet d'un rapport annuel :

Rapports  2016 - 2014 - 2013 - 2011 - 2010 - 2005

Le cours de l'Oir, long de 19,5 km, orienté est-ouest, a une pente moyenne de 11‰. Il draine un bassin versant de 87 km², constitué de terrains schisteux sédimentaires et cornéens comprenant quelques enclaves granitiques. L'eau est proche de la neutralité et de qualité correcte mais avec des taux de nitrates élevés. Sur ce bassin, les activités humaines, sont essentiellement d'origine agricole (prairies, cultures fourragères, troupeaux laitiers).

 

Radier