En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Agence française pour la biodiversité Université de Pau et des Pays de l'Adour Agrocampus Ouest

Observatoire de Recherche en Environnement Poissons Diadromes dans les Fleuves Côtiers

Stations de contrôle des migrations

C’est sur la partie basse du cours du Scorff, à la limite de l’estuaire , juste en fin de zone d’influence des marées qu’est implantée la station de contrôle des poissons migrateurs, à Pont Scorff sur le site du moulin des Princes. Les activités liées au piégeage des poissons se déroulent tout au long de l’année. Cette station permet de capturer les migrateurs en montaison et dévalaison. Les principales espèces capturées sont le saumon, la truite, l’anguille, les aloses et les lamproies.

Le site de piégeage de Pont Scorff est accessible au public. Il est connecté au centre de culture scientifique Odysaum. Cet ensemble, géré par Lorient Agglomération, présente toutes les facettes de la vie du saumon et ses relations avec l’Homme.

.

Scorff station piégage Moulin des princes

  

Le piégeage

La station de contrôle des poissons migrateurs fonctionne depuis 1994 et se trouve en aval du Scorff à environ 10 km de la rade de Lorient (14km du trait de côte). Elle est située sur le canal d’entrée du moulin des princes à Pont-Scorff. La station comporte deux systèmes de piégeage montée et descente. Un épis rocheux est installé pour guider les poissons vers la station, mais il ne permet qu’une capture partielle ce qui nécessite d’estimer l’efficacité des pièges.

  

station piège Scorff

  

Les différents paramètres relevés lors du piégeage sont de trois ordres i) environnemental, technique et biologique.

            * Date, conditions météorologiques générales ; pluviométrie (mesurée à l’aide du pluviomètre du moulin des princes).

            *  Piège dans lequel le poisson est capturé, heure de relevé.

            * Espèce ; type pour les juvéniles migrants (smolt, argentée, adulte…), sexe (essentiellement chez les adultes), taille, poids ;  observations sur l’état général du poisson, prélèvement d’écaille en fonction de l’espèce et de la taille (insertion dans un sachet papier numéroté), prélèvements complémentaires dans le cadre d’expérimentation, type de marquage observé et posé  (Piège de montée : tous les saumons sont marqués au bleu alcian sur l’abdomen).

 

Le nombre de poissons migrant à la montée comme à la descente est estimé à partir d’opérations de capture-marquage-recapture permettant d’estimer l’efficacité du piège.

Selon les espèces, l’âge peut être estimé par la méthode de Petersen (histogramme de distribution des tailles), par scalimétrie ou par le marquage individuel (Pit Tag).

 

Le piège de dévalaison

Il permet la capture des poissons dévalants. Une partie des poissons sont, dans un premier temps, guidés vers la prise d’eau du moulin. Arrivés à la station de contrôle, les poissons sont confrontés à une grille fixe équipée d’une défeuilleuse. Ils doivent emprunter une surverse sur le côté et pénètrent dans une cage.

 

Le piège de montée

Il permet la capture des poissons migrant vers l’amont. Les poissons sont dans un premier temps guidés par un enrochement de blocs disposés dans le Scorff vers le bras du canal d’échappement du Moulin des Princes, où se trouve le piège.

Les poissons entrent dans la cage par un entonnoir et ne retrouvent plus la sortie (système de la nasse).

 

Principales espèces suivies 

Banc d'Aloses JL Baglinière

Aloses

Suivis des populations d' aloses depuis 1994

Anguille

Anguilles

Suivis des populations d' anguilles depuis 1994

lamproies

Lamproies

Suivis des populations de lamproies depuis 1994

Mulet

Mulets

Suivis des populations de mulets depuis 1994    

Tacon

Saumons

Suivis des migrations de saumon depuis 1994

Truite juvénile

Truites de mer

Suivis des migrations de Truite de mer depuis 1994