En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AGROCAMPUS OUEST Université Rennes I

Encyclop'Aphid : l'encyclopédie des pucerons

Encyclop'APHID

Pemphigus bursarius (Linnaeus, 1758)

Puceron lanigère des racines de laitue, Puceron gallicole du pétiole du peuplier

Pemphigus bursarius : adulte aptère sur racine
Pemphigus bursarius : adulte ailé
Pemphigus bursarius : colonie sur racines
Pemphigus bursarius : galle en forme de bourse sur peuplier

Caractères morphologiques

1,5 à 2,7 mm.
Aptère : blanc jaunâtre, avec des touffes de cire sur la partie postérieure de l'abdomen.
Ailé : vert-gris, antennes courtes, abdomen clair, cornicules absentes, cauda arrondie, très courte.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique, et probablement anholocyclique sur hôte secondaire.

Plantes hôtes

Hôte primaire : Populus spp (peupliers), Populus nigra, P. italica.
Hôte secondaire : Asteraceae sauvage ou cultivée : Crepis, Lactuca, lapsana, Sonchus, Taraxacum et Tussilago.

Particularités

Pemphigus bursarius passe l'hiver sous forme d'œufs dans les anfractuosités de l'écorce des peupliers. Au printemps, l'œuf donne naissance à une fondatrice qui va s'installer sur un pétiole de feuille et qui par ses piqûres va provoquer une galle caractéristique en forme de bourse (voir photo). Après quelques semaines, la galle va s'ouvrir et des centaines de fondatrigènes vont s'envoler pour coloniser les racines des Asteraceae (Composées). Les colonies d'aptères se développent sur les racines jusqu'à l'automne. Les larves sont recouvertes d'une sécrétion cireuse blanchâtre qui finit par envelopper l'insecte. A la fin de l'été, les formes ailées sexuées apparaissent et retournent pondre sur le peuplier. Cependant des cycles de reproduction asexuée peuvent être observés sur l'hôte secondaire.

Incidences agronomiques

Sur peuplier, la formation des galles n'entraine pas de dommages importants. Par contre, sur hôte secondaire, les dégâts se manifestent sur salades contaminées qui ont des difficultés à pommer, les feuilles jaunissent et flétrissent car le prélèvement de sève est important au niveau des racines.
La lutte aphicide contre ce puceron est délicate.

Ennemis naturels

Prédateurs

Parasitoïdes

  • Aphelinus nikolskajae
  • Monoctonia vesicarii

Fiche d'identification

Lire la suite