En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AGROCAMPUS OUEST Université Rennes I

Encyclop'Aphid : l'encyclopédie des pucerons

Encyclop'APHID

Les pucerons des plantes cultivées

En climat tempéré, toutes les plantes cultivées sont hôtes d’au moins une espèce de puceron. Parmi les 4700 espèces de pucerons, quelques dizaines sont des ravageurs des cultures.

La production agricole française est la plus importante d'Europe. Le territoire français s’étend sur près de 55 millions d’hectares. L’agriculture en occupe 30 millions. Les plantes cultivées constituent donc une ressource alimentaire extrêmement importante pour les pucerons. Tout comme les plantes sauvages, les espèces cultivées hébergent de une à quelques espèces de pucerons qui peuvent se multiplier sur tous les étages de la plante depuis les racines jusqu’aux inflorescences. Contrairement aux écosystèmes naturels, les parcelles cultivées constituent pour les pucerons un espace de vie particulier caractérisé par un petit nombre d’espèces de plantes dont la disponibilité est limitée à la durée de la culture. Les pratiques culturales et les traitements constituent également des contraintes pour les pucerons qui doivent s’y adapter.

Nous présentons ici les principales espèces de pucerons des plantes cultivées. Les cultures sont regroupées par famille. Les pucerons ne sont en effet sensibles qu'aux caractéristiques physiologiques et biochimiques des plantes indépendamment de leur mode de culture. Ainsi, au sein d'une même famille botanique, on retrouvera souvent les mêmes espèces de pucerons.

Les pucerons sont regroupés en espèces fréquentes ou occasionnelles et le cas échéant en pucerons des racines. Ils sont suivis par un cortège de parasitoïdes, ceux-ci sont également regroupés en espèces fréquentes ou occasionnelles.

Vous retrouverez pour chaque famille botanique, des clés d'aide à l'identification concernant les pucerons et également leur cortège d’hyménoptères parasites.