En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AGROCAMPUS OUEST Université Rennes I

Encyclop'Aphid : l'encyclopédie des pucerons

Encyclop'APHID

Virus

Il y a un peu plus de 100 ans que l'existence des virus est connue chez les plantes et chez l'homme. Les virus deviennent des modèles d'étude privilégiés en biologie moléculaire. Leurs acides nucléiques sont en effet les plus connus, car ils sont porteurs d'un nombre réduit d'informations génétiques qu'il est relativement facile d'étudier et de manipuler. Les virus phytopathogènes sont doués d'une redoutable aptitude à pénétrer la cellule végétale et à y introduire des informations génétiques étrangères.

Les maladies virales des plantes

Les virus sont des parasites obligatoires. Ils se multiplient au dépend de leur hôte. Leur présence perturbe les processus physiologiques des organes et tissus des plantes. Les symptômes se manifestent par des altérations de la couleur, des déformations tissulaires et des nécroses. Ces perturbations peuvent conduire à d’importantes pertes de rendement (diminution du nombre de grains, de leur poids…) et à une altération de la qualité (modification de l’aspect des fruits, de la texture…).

Pucerons vecteurs de virus

Les pucerons ailés créent des contacts indirects entre les plantes distantes et immobiles. Au cours de leur déplacement, ils s’alimentent sur les plantes en absorbant la sève et des virus si la plante est contaminée. Ainsi ils transmettent et propagent de très nombreuses espèces virales dans l’environnement. Il existe plusieurs milliers d’associations différentes faisant intervenir une espèce de puceron, un virus et une plante. Une même espèce de puceron peut transmettre de nombreux virus différents : Myzus persicae, par exemple, transmet plus d'une centaine d'espèces virales. Un même virus peut infecter plusieurs espèces botaniques : de nombreuses graminées cultivées et sauvages, par exemple, peuvent héberger le virus de la jaunisse nanisante de l’orge (BYDV). Enfin un même virus peut être transmis par plusieurs espèces de pucerons : ce qui est le cas par exemple du BYDV avec Rhopalosiphum padi, Sitobion avenae et Metopolophium dirhodum.

L’efficacité de transmission

Elle est liée au comportement de recherche de la plante hôte. Lorsque le puceron atterrit sur une plante, il réalise des piqûres d’essai superficielles et brèves pour goûter et voir si elle lui convient. Si oui, il s’immobilise, enfonce ses stylets jusqu’au phloème et se nourrit longuement, sinon, il repart à la recherche d’une nouvelle plante. Il peut prélever un virus aussi bien pendant les piqûres d’essai que pendant les piqûres d’alimentation. Les virus et le mode de transmission sont spécifiques à un type de piqûre.

Les principales phases de la transmission sont:

  • Acquisition : le vecteur se charge en virus dans une plante malade.
  • Latence : laps de temps qui s’écoule entre l’acquisition et le moment précis où le vecteur sera apte à infecter une plante saine. Il deviendra alors infectieux. La latence concerne le vecteur.
  • Rétention : laps de temps durant lequel le vecteur demeure infectieux après un repas contaminant.
  • Inoculation : le vecteur infectieux introduit le virus dans la plante.
  • Incubation : laps de temps qui s’écoule entre l’inoculation et l’extériorisation des symptômes sur la plante.

On définit plusieurs modes de transmission : non persistant, persistant et semi-persistant, selon que le virus est circulant ou non-circulant dans le puceron.