En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal LIT Ouest Territoires d'Elevage

LIT Ouest Territoires d\'Elevage

Pourquoi ce LIT?

Un projet centré sur l'amélioration des conditions d'élevage

Un projet centré sur l'amélioration des conditions d'élevage

Suite au rapport d’octobre 2015 de la mission Agriculture & Innovation 2025, les Ministres et Secrétaires d’état en charge de l’agriculture, de la recherche et du numérique ont annoncé leur volonté de développer via un possible financement par le Commissariat Général à l’Investissement deux prototypes de Laboratoire d’Innovation Territoriale dédiés, l’un à l’agroécologie en grande culture en Auvergne : le LIT Grandes cultures en Auvergne l’autre à l’élevage durable en Bretagne le LIT Ouest Territoires d’Élevage.

Dans un contexte de crise récurrente, les acteurs des filières d’élevage sont confrontés à de nombreuses difficultés économiques (dégradation des revenus et des marges, perte de compétitivité), des défis environnementaux (impacts antagonistes sur des ressources naturelles et l’environnement) et sociaux (conditions de travail difficiles et distanciation croissante vis-à-vis du reste de la société).

L’Ouest de la France est la première terre d’élevage de France. Les éleveurs de ces territoires, en situation de difficultés financières récurrentes depuis trop longtemps, font face à des enjeux de grande ampleur sur le plan économique (dégradation des revenus agricoles et des marges des entreprises agroalimentaires, perte de compétitivité), environnemental (impacts contraires sur les ressources naturelles et l’environnement) et social (conditions de travail difficiles et distanciation croissante vis-à-vis du reste de la société), dans un contexte d’atonie de la consommation française et communautaire de produits animaux, plus spécifiquement de produits carnés, et de questionnements de plus en plus forts, voire vifs, de la société sur cette consommation comme sur les pratiques d’élevage, notamment à l’aune de critères de santé et de bien-être animal.
Les efforts des éleveurs et de leurs structures de soutien, d’encadrement et/ou d’accompagnement visant à améliorer l’ensemble des performances des élevages sont nombreux. Ces efforts tardent à produire leurs fruits pleins .Les territoires de l’Ouest de la France disposent d’atouts indéniables pour relever le défi de la durabilité des élevages et des filières animales, plus spécifiquement pour être exemplaires sur les conditions d’élevage, le bien-être et la santé des animaux, ainsi que sur les conditions de vie et de santé des éleveurs et de leurs salariés. C’est un bassin de production de taille européenne rassemblant presque la moitié du lait produit en France (soit l’équivalent de la production totale néerlandaise), 60 % de la production nationale de volailles et 70 % de la production nationale de viande porcine. La densité et la proximité des élevages, des entreprises d’amont et d’aval et des organismes de recherche-formation-développement-innovation permettent de réduire les coûts d’approvisionnement des élevages en intrants et services, ainsi que les coûts de collecte, de transport, d’abattage et de transformation des produits issus de ces élevages.