En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

Inégalités sociales de santé en lien avec la nutrition : expertise collective Inserm et recommandations de l’OMS/Europe

29 septembre 2014

Développer une politique de lutte contre les inégalités sociales de santé en lien avec la nutrition est un objectif de santé publique important en France et en Europe. Pour y répondre, des recommandations issues de l’expertise collective publiée récemment par l’Inserm et des conseils et outils présentés dans les synthèses du bureau régional Europe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont disponibles.

Expertise collective Inserm « Inégalités sociales de santé en lien avec l’alimentation et l’activité physique »

Contexte
Dans le cadre de la politique de lutte contre les inégalités sociales de santé en lien avec la nutrition, un des axes du PNNS 2011-2015, l’Inserm a réalisé un bilan des connaissances scientifiques à la demande de la Direction générale de la santé. Il porte sur les déterminants de la différenciation sociale dans le domaine de la nutrition (alimentation et activité physique) et sur les différentes stratégies d’intervention pouvant être mises en œuvre pour les réduire.

Méthode
L’Inserm a réuni un groupe pluridisciplinaire d’experts en épidémiologie, santé publique, sciences humaines et sociales, économie de la santé, recherche clinique et géographie pour analyser les données scientifiques internationales récentes. Les experts ont analysé les facteurs sociaux, culturels, économiques et environnementaux qui sont à l’origine de ces inégalités, étudié l’impact des interventions et des politiques de prévention en fonction du statut socioéconomique, et identifié les stratégies les plus à même de réduire ces inégalités.

Principales conclusions
Les experts proposent de concevoir et promouvoir des programmes mettant en œuvre d’une part des mesures nationales (ex. : modification de l’étiquetage nutritionnel) et d’autre part des interventions locales s’adressant aux différents groupes sociaux en fonction des risques et besoins auxquels ils sont confrontés (ex. : coupons mensuels pour promouvoir l’achat d’aliments jugés favorables à la santé).
Ils soulignent l’importance de conduire cette combinaison de mesures sur le long terme pour atteindre de façon efficace des améliorations sensibles de l’état nutritionnel des populations, et de réserver une part importante à l’enfant, du fait de l’influence de la vie fœtale et de l’enfance sur la santé de l’adulte.

Synthèses de l’OMS/Europe : recommandations pour lutter contre le manque d'équité, notamment face aux dommages provoqués par l'alcool, et face au surpoids et à l'obésité 

Le bureau régional de l'OMS pour l'Europe publie une série de synthèses sur le manque d’équité dans le domaine sanitaire et notamment en ce qui concerne le tabac, l’alcool, l’obésité et les traumatismes, c’est-à-dire les plus grands enjeux de santé publique auxquels l’Europe est confrontée actuellement.
Ces synthèses sont destinées aux décideurs et professionnels de santé publique. Elles visent à leur procurer les outils et les conseils nécessaires pour atteindre les objectifs de la nouvelle politique-cadre européenne de la santé « Santé 2020 » et des recommandations pour lutter contre les inégalités.
 

Sur le site de l’Inserm (www.inserm.fr)

 

Sur le site du bureau régional de l'OMS pour l'Europe (www.euro.who.int/fr)

 

Sur le site NACRe