En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

Publication du rapport INCa « Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données »

23 juin 2015

[MAJ 14/04/16] Ce rapport, coordonné par l’Institut National du Cancer (INCa) avec l'appui scientifique du réseau NACRe, actualise les niveaux de preuve des relations entre 10 facteurs nutritionnels et le risque de cancer. Ces données récentes confirment une nouvelle fois l’importance de la nutrition dans la prévention primaire des cancers.

Contexte et objectif

Les recommandations émises dans une perspective mondiale par le World Cancer Research Fund (WCRF) et l’American Institute for Cancer Research (AICR) (rapport 2007) ont été adaptées au contexte nutritionnel français, donnant lieu à des recommandations publiées en 2009 dans la brochure « Nutrition & prévention des cancers : des connaissances scientifiques aux recommandations ». Depuis la publication du rapport de 2007, des rapports d’expertise WCRF/AICR par localisation de cancer et de nombreuses nouvelles études sont parus, justifiant l’actualisation des données de cette brochure.

L’objectif de ce rapport est de faire un état des connaissances actualisé sur les liens entre différents facteurs nutritionnels considérés comme pertinents dans le contexte français et le risque de cancer primitif pour les localisations de cancer concernées.

Méthodologie

Processus d’expertise collective

L’INCa en charge de la coordination du rapport a constitué un groupe de travail composé d’experts dans le champ de la nutrition et du cancer, tous membres du réseau NACRe. La méthodologie et le document finalisé ont été validés par le comité de suivi piloté par l’INCa et constitué des institutions partenaires : Direction générale de la santé(DGS), Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et Institut de veille sanitaire (InVS). L’actualisation des connaissances a été réalisée à partir des données WCRF/AICR les plus récentes (rapport de 2007 et rapports d’actualisation par localisation de cancer de 2010 à 2014) et des résultats de 137 nouvelles études (méta-analyses, analyses poolées et essais d’intervention) publiées sur la période 2006-2014.

Facteurs nutritionnels considérés

Au total, 10 facteurs nutritionnels ont été examinés : les huit facteurs pour lesquels les relations convaincantes ou probables avec certaines localisations cancéreuses conduisaient à des recommandations en France en 2009 : boissons alcoolisées, surpoids et obésité, viandes rouges et charcuteries, sel et aliments salés, compléments alimentaires à base de bêta-carotène, activité physique, fruits et légumes, et allaitement ; deux autres facteurs, pour lesquels la relation avec certaines localisations était définie comme probable ou convaincante dans le rapport WCRF/AICR 2007 : lait et produits laitiers et fibres alimentaires.

Résultats

Au total, ce sont près de 150 relations entre les facteurs nutritionnels considérés et le risque de diverses localisations de cancer qui ont été examinées par le groupe de travail. Dans la majorité des cas, ce travail d’actualisation conforte les évaluations WCRF/AICR récentes. Pour plusieurs facteurs nutritionnels, il fournit également des informations nouvelles : d’une part, il permet d’établir des niveaux de preuve à l’égard de localisations de cancer jusqu’alors non mentionnées (exemple : surcharge pondérale et cancers hématopoïétiques) ; d’autre part, il révise le niveau de preuve de certaines relations (exemple : fibres et cancer du sein). En s’appuyant sur les niveaux de preuve convaincants ou probables ainsi actualisés, les facteurs nutritionnels sont classés en deux groupes :

  • Cinq facteurs augmentent le risque de cancer : boissons alcoolisées, surpoids et obésité, viandes rouges et charcuteries, sel et aliments salés, compléments alimentaires à base de bêta-carotène ;
  • Cinq facteurs diminuent le risque de cancer : activité physique, fruits et légumes, fibres alimentaires, produits laitiers, allaitement.
    NB : ces aliments ou nutriments ne doivent pas pour autant être qualifiés d' « anticancer ». En effet, le cancer étant une maladie plurifactorielle, aucun aliment ou composant à lui seul ne peut s'opposer au développement de cette pathologie.
     

Facteurs nutritionnels augmentant ou diminuant le risque de cancer avec un niveau de preuve convaincant ou probable et localisations de cancer concernées (Rapport INCa 2015)

Tableau facteurs nutritionnels augmentant ou diminuant le risque de cancer

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
 

Ce rapport fournit également des informations sur l’estimation de la part de l’incidence des cancers ou de la mortalité par cancer attribuable aux facteurs nutritionnels ainsi que sur les relations entre profils alimentaires et risque de cancer.

Conclusion

Ces données actualisées confirment une nouvelle fois l’importance des objectifs prioritaires en matière de prévention nutritionnelle des cancers pour la population française, conformes aux repères du Programme National Nutrition Santé (PNNS) :

  • diminuer la consommation des boissons alcoolisées,
  • avoir une alimentation équilibrée et diversifiée, en évitant de recourir aux compléments alimentaires,
  • pratiquer une activité physique régulière

De plus pour les femmes en âge de procréer, ces données confirment l’importance de privilégier l’allaitement.

Ces résultats soulignent également la nécessité d’approfondir les recherches pour les associations dont le niveau de preuve est « suggéré » ou « non concluant » afin de consolider les connaissances.