En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

Publication de la synthèse des recommandations professionnelles « Nutrition chez le patient adulte atteint de cancer »

23 avril 2013

Ces recommandations ont été élaborées par un groupe d'experts membres de la Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNEP) et/ou du réseau NACRe. Elles constituent le premier référentiel national destiné aux soignants en oncologie et aux patients adultes atteints de cancer.

Contexte

Selon les études, 30 à 50 % des patients atteints de cancer (hors néoplasies cutanées) sont amaigris et potentiellement dénutris avant le début du traitement, tout particulièrement en cas de tumeur des voies aérodigestives supérieures, de l’estomac, du poumon, du pancréas, des ovaires et en hématologie lourde. Ces chiffres n’ont pas changé depuis 30 ans. Actuellement, l’évaluation de la perte pondérale est réalisée pour seulement 10 % des patients. L’absence d’évaluation et de prise en charge peut être préjudiciable au patient. De plus, une prise en charge nutritionnelle réalisée sans évaluation nutritionnelle préalable peut s’avérer inadaptée notamment en termes de besoins et de balance bénéfice/risque.

Objectifs des recommandations

  • Préciser comment réaliser le dépistage et le diagnostic de la dénutrition chez le patient atteint de cancer.
     
  • Intégrer et préciser les indications de la prise en charge nutritionnelle du patient pendant la maladie, en phase curative, palliative et palliative avancée, en cohérence avec le traitement oncologique.
     
  • Préciser les modalités des différentes formes de support nutritionnel dans ces diverses situations.

Questions abordées

  1. Quand et comment évaluer l’état nutritionnel d’un malade atteint de cancer ? Comment faire le diagnostic de dénutrition et le diagnostic de dénutrition sévère chez un malade atteint de cancer ?
     
  2. Besoins énergétiques et protéiques au cours de la prise en charge du cancer chez l’adulte.
     
  3. Quand doit-on proposer un conseil diététique personnalisé et des compléments nutritionnels oraux hors pharmaconutrition ?
     
  4. Prise de compléments alimentaires antioxydants pendant et au décours du traitement des cancers.
     
  5. Place de la pharmaconutrition.
     
  6. Place des orexigènes et des médicaments anti-cachectisants.
     
  7. Place de la nutrition artificielle.
     
  8. Stratégie thérapeutique en cas de dénutrition du sujet âgé.

La nutrition étant une composante essentielle des soins de support, elle devrait faire partie intégrante d’une approche globale visant non seulement la thérapie cancéreuse mais aussi l’amélioration de la qualité de vie des patients. Ainsi, 10 plans personnalisés de soin correspondant à différentes situations et intégrant ces recommandations sont proposés dans cette synthèse.
 

Télécharger la synthèse des recommandations « Nutrition chez le patient adulte atteint de cancer » (pdf)