En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

Lancement du troisième Plan Cancer 2014-2019

13 février 2014

Le troisième Plan Cancer 2014-2019 a été lancé le 04/02/2014. La réduction des inégalités sociales liées à la maladie et la réduction de la mortalité liée à des cancers évitables sont les enjeux majeurs de ce nouveau plan, qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Santé et de l’Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l’innovation « France-Europe 2020 ».

Contexte

Les cancers restent la première cause de mortalité en France et près de 335 000 personnes ont un diagnostic de cancer chaque année. Néanmoins, on estime que 40 % des cancers pourraient être évités annuellement par des actions de prévention individuelles ou collectives.
Ce Plan s’inscrit dans la continuité des deux précédents Plans cancer mis en œuvre depuis 2003, qui ont permis de développer les bases de l’organisation de l’offre de soins, la prévention et la recherche, l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer et la réduction des inégalités de santé face à cette maladie.

Priorités et objectifs opérationnels du Plan Cancer 2014-2019

Il s’articule autour de 4 grandes priorités, déclinées en 17 objectifs opérationnels et plus de 180 actions :

(Les objectifs incluant des actions portant sur les facteurs nutritionnels sont marqués d’un astérisque)

  • Guérir plus de personnes malades

1.    Favoriser des diagnostics plus précoces
2.    Garantir la qualité et la sécurité des prises en charge
3.    Accompagner les évolutions technologiques et thérapeutiques
4.    Faire évoluer les formations et les métiers de la cancérologie
5.    Accélérer l’émergence de l’innovation au bénéfice des patients
6.    Conforter l’avance de la France dans la médecine personnalisée

  • Préserver la continuité et la qualité de vie

7.    Assurer des prises en charge globales et personnalisées
8.    Réduire les risques de séquelles et de second cancer*
9.    Diminuer l’impact du cancer sur la vie personnelle

  • Investir dans la prévention et la recherche

10.    Lancer le Programme national de réduction du tabagisme
11.    Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer*
12.    Prévenir les cancers liés au travail ou à l’environnement
13.    Se donner les moyens d’une recherche innovante

  • Optimiser le pilotage et les organisations

14.    Faire vivre la démocratie sanitaire
15.    Appuyer les politiques publiques sur des données robustes et partagées
16.    Optimiser les organisations pour une plus grande efficience*
17.    Adapter les modes de financement aux défis de la cancérologie

Focus sur les 13 actions portant sur des facteurs nutritionnels (alcool, alimentation, état nutritionnel, activité physique)

Elles visent notamment à :

  • Généraliser une démarche de prévention après un diagnostic de cancer afin d’améliorer la survie et la qualité de vie des patients, en systématisant la prise en compte et le suivi de la consommation d’alcool du patient et en proposant un accompagnement nutritionnel adapté. Ces actions permettront au patient de réduire si besoin sa consommation d’alcool et d’accéder à une offre d’activité physique ou sportive adaptée. Les professionnels de santé et les patients devront être sensibilisés aux liens existant entre alcool et cancer et aux dangers des comportements sédentaires. La recherche dédiée à la prévention des risques de second cancer sera favorisée. (Actions 8.5 à 8.7)
  • Diminuer le nombre de cancers liés à l’alcool, deuxième cause évitable de cancers en France après le tabac. Pour cela, le Plan recommande d’améliorer le respect des mesures d’encadrement de l’offre, notamment en appliquant l’interdiction de vente de boissons alcoolisées aux mineurs. Il est également recommandé d’améliorer les connaissances sur les liens entre alcool et cancer et de conduire des actions de prévention sur la consommation excessive d’alcool en s’appuyant sur des campagnes médiatiques et des outils d’information à l’attention des professionnels de santé, des associations et des institutions. Une attention particulière sera portée aux patients infectés par les virus des hépatites B et C, chez lesquels il est important de contrôler la consommation d’alcool et le poids, pour réduire le risque de cancer du foie. (Actions 11.1 à 11.4 et 11.9)
  • Réduire le risque de cancer par l’alimentation et l’activité physique, en développant des aspect complémentaires, déjà prévus dans le Programme National Nutrition Santé (PNNS) et le Plan Obésité, notamment en intégrant l’éducation à la santé en milieu scolaire. Des programmes et campagnes institutionnels de prévention, gratuits ou à faible coût permettront de faciliter les choix alimentaires favorables à la santé. L’aménagement de l’environnement, en développant l’offre de transports actifs, l’accessibilité des escaliers et l’accès aux équipements sportifs publics, permettra de favoriser pour tous et à tout âge, la pratique d’une activité physique quotidienne. (Actions 11.5 à 11.7 et 11.11)
  • Participer aux coopérations internationales en recherche et santé publique, notamment sur les actions de réduction des cancers évitables (tabac, alcool, maladies infectieuses) avec les pays européens, les États-Unis et les pays émergents. (Action 16.11)