En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

La nutrition artificielle

Lorsque la nutrition orale ne suffit pas à maintenir ou à restaurer un état nutritionnel satisfaisant, la nutrition artificielle peut s'avérer nécessaire.

1. Qu’est-ce que la nutrition artificielle ?

La nutrition artificielle est un traitement médical dont le but est de permettre de revenir à un état nutritionnel satisfaisant lorsqu’on a perdu du poids et/ou de maintenir cet état nutritionnel satisfaisant, afin de permettre un traitement complet du cancer et d’éviter une partie de ses complications. On distingue la nutrition entérale et la nutrition parentérale.

2. Nutrition entérale

Lorsque le tube digestif fonctionne bien, les aliments sont administrés directement dans l’estomac ou dans l’intestin sous forme liquide à l’aide d’une sonde (petit tuyau). La digestion se fait ensuite normalement. On peut également utiliser des sondes qui traversent la peau pour aller directement dans l’estomac (gastrostomie) ou l’intestin (jéjunostomie). Des poches hermétiques qui contiennent tous les nutriments nécessaires sont utilisées, ainsi qu’une pompe pour l’administrer progressivement. La nutrition entérale est débutée en milieu hospitalier mais peut rapidement se poursuivre à domicile si elle doit durer plusieurs semaines.

3. Nutrition parentérale

Lorsque la nutrition entérale est impossible, par exemple lorsque le tube digestif ne fonctionne pas (occlusion intestinale ou obstacle dans l’intestin), un autre type de nutrition est adopté : la nutrition parentérale. Les substances nutritives sont alors administrées dans une veine de la personne malade à l’aide d’une perfusion (goutte à goutte). En général, il s’agit d’une grosse veine du cou. Si le patient a ou a eu une chimiothérapie, il est possible d’utiliser la chambre veineuse implantable déjà en place. Des poches hermétiques qui contiennent tous les nutriments nécessaires sont utilisées, ainsi qu’une pompe pour l’administrer progressivement. La nutrition parentérale est débutée en milieu hospitalier mais peut rapidement se poursuivre à domicile si elle doit durer plusieurs semaines.

4. Quand et comment avoir recours à la nutrition artificielle ?

La nutrition orale doit autant que possible être favorisée et privilégiée. Toutefois, lorsque qu’après évaluation des apports oraux à partir du bilan diététique et de la consommation de compléments nutritionnels oraux, la nutrition orale s’avère insuffisante pour prévenir ou traiter la dénutrition, une nutrition artificielle sera proposée pour une période définie. La nutrition artificielle vient temporairement s’ajouter à la nutrition orale, elle ne la remplace pas (sauf en cas d’impossibilité de s’alimenter : obstruction des voies digestives, par exemple).

La nutrition entérale est préférable à la voie parentérale, car les nutriments apportés sont digérés normalement. Elle est donc plus proche de l’alimentation normale et présente moins de risques d’infections. Le tube digestif continuant à fonctionner, les défenses de l’organisme présentes dans l’intestin restent stimulées.

Dans les recommandations SFNEP, la place de la nutrition artificielle en oncologie est précisée pour diverses situations.
 

Pour en savoir plus