En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Réseau Nacre

Réseau NACRe - Réseau National Alimentation Cancer Recherche

Réseau NACRe

La nutrition, un soin oncologique au-delà des soins de support

La prise en charge nutritionnelle au cours du cancer fait partie des soins de support qui contribuent à une prise en charge globale et continue des patients. La nutrition doit être prise en compte bien au-delà des soins de support : avant la phase thérapeutique pour rétablir un état nutritionnel satisfaisant et après la phase thérapeutique pour proposer aux patients en rémission ou guéris une éducation nutritionnelle adaptée en termes d'alimentation et d'activité physique.

1. Origine et définition des soins oncologiques de support (SOS)

C’est la Fédération des Centres de Lutte contre le cancer (FNCLCC) qui, dans les années 2000, a initié la réflexion sur le concept et la pratique des soins de support en cancérologie.

Les SOS sont « l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie, conjointement aux traitements oncologiques ou onco-hématologiques spécifiques, s’il y en a.»

Ces soins ne sont pas une nouvelle spécialité, mais une organisation destinée à mieux faire communiquer les professionnels impliqués dans l’accompagnement et la prise en charge des symptômes à toutes les phases de la maladie et quel qu’en soit le pronostic.

2. Objectifs

Il s’agit d’assurer la continuité et la globalité des soins en curatif et en palliatif, dans le cadre d’un programme personnalisé de soins.

Les SOS répondent aux besoins du patient (ou de son entourage) et prennent en compte :

  • la douleur
  • la souffrance psychique et les perturbations de l’image corporelle
  • les difficultés sociales
  • la fatigue
  • les problèmes nutritionnels
  • les troubles digestifs, respiratoires, génito-urinaires
  • les troubles moteurs et handicaps
  • les problèmes odontologiques
  • l’accompagnement de fin de vie des patients ainsi que de leur entourage

La prise en charge nutritionnelle fait donc partie des SOS. Elle ne se limite pas à la phase thérapeutique et intervient avant et après le traitement pour maintenir ou rétablir un état nutritionnel satisfaisant.

3. Organisation des SOS

La circulaire du 22 février 2005 préconise, dans le cadre d’une prise en charge globale et continue (en établissement de santé ou à domicile), un accès systématique et précoce aux SOS, en curatif et palliatif. Le patient doit être informé sur les SOS dès la consultation d’annonce [1].

Les SOS concernent tous les professionnels, qui doivent repérer les situations à risques et faire appel aux équipes expertes pour un soin donné (équipe nutrition par exemple). Ceci implique une coordination des compétences [2].

4. Références

[1] Circulaire N°DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 relative à l’organisation des soins en cancérologie. Disponible sur www.sante.gouv.fr dans le dossier Cancer (consulté le 22.07.2014)

[2] Krakowski I et al. Pour une coordination des soins de support pour les personnes atteintes de maladies graves : proposition d’organisation dans les établissements de soins publics et privés. 2004 Oncologie 6:7-15.
 

Pour en savoir plus

 

  • Site de l’Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (AFSOS) www.afsos.org (consulté le 22.07.2014).