En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Agrocampus-Ouest Université de Pau et des Pays de l'Adour

Observatoire de Recherche en Environnement Petits Fleuves Côtiers

ORE PFC

Variables bio indicatrices

Suivi du colmatage des frayères ou  du succès d’incubation des œufs de salmonidés 

Pour les habitats de reproduction, une estimation du degré de colmatage des fonds est réalisée chaque année sur les trois cours d’eau à l’aide de la méthode des "sticks hypoxiques". A l’échelle de la frayère, des capsules d’incubation d’œufs de salmonidés sont installées sous-graviers. Au niveau du tronçon, des systèmes de plus grande taille (contenant une cinquantaine ou une centaine d’œufs dans une matrice de graviers dont la taille est standardisée) sont utilisés. Ces dispositifs permettent d’appréhender la survie annuelle à l’éclosion et à l’émergence. De telles données permettent de décrire les variations dans l’espace et dans le temps du taux de recrutement et d’évaluer la qualité du substrat du cours d’eau sur une base fonctionnelle. Ces indicateurs ont été développés au sein de l’ORE PFC et sont en cours de validation pour un déploiement national (convention INRA-ONEMA).

Dégradation de la litière d’arbres in situ

Des pochettes contenant une masse connue de feuilles d'aulne sont mises en place à la période naturelle de chute des feuilles, puis récupérées à des temps croissants après leur introduction dans le milieu. L'interprétation des résultats se fait soit en comparant les valeurs obtenues dans des situations de référence et perturbées, soit par comparaison avec des valeurs de référence. Cette approche permet d’estimer la dynamique du devenir des apports allochtones de matière organique, notamment de litière, qui constituent un élément très important dans le bilan énergétique des cours d'eau de faible ordre de drainage

Producteurs primaires périphytiques

Sur la base de protocoles d'échantillonnage développés par l'UMR CARRTEL de Thonon-les-Bains, les biofilms qui se développent sur des substrats artificiels et natures immergés seront échantillonnés en vue de déterminer leur biomasse (mesure de la concentration en chlorophylle a et poids sec sans cendres). Le cas échéant, ces échantillons pourront servir à la détermination d'indices biocénotiques basés sur les diatomées (IBD).

Evolution du statut trophique des cours d’eau

Quinze à vingt stations de référence choisies sur chaque réseau hydrographique permettent de faire un suivi interannuel des apports anthropiques d’azote au fonctionnement trophique des cours d’eau. Des analyses isotopiques (C et N) notamment à partir d’invertébrés et de poissons permettent d’étudier les modifications structurelles et fonctionnelles des réseaux trophiques et, à des échelles plus larges, les variations des cycles de l’azote et du carbone dans ces écosystèmes. Une première caractérisation a été effectuée sur l’Oir et le Scorff. Le site de la Nivelle sera renseigné prochainement.