En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Agrocampus-Ouest Université de Pau et des Pays de l'Adour

Observatoire de Recherche en Environnement Petits Fleuves Côtiers

ORE PFC

Variables mésologiques

Météorologie

Les mesures réalisées renseignant la pluviométrie et la température de l’air sont disponibles auprès de Météo France. En revanche, comme les informations acquises par cet organisme ne couvrent pas les mêmes échelles temporelles et spatiales que celles concernées par ce projet, des capteurs de mesures en continu (haute fréquence, généralement 10 mn) sont disposés en différents points des bassins versants. Les mesures météorologiques réalisées renseignent la pluviométrie (mod. 3029/2 Précis mécanique) et la température de l’air (Tidbit v2 Temp UTBI-001Prosensor) 

Hydrologie

Des données générales concernant les débits sont disponibles auprès des DREAL. Mais, pour les mêmes raisons que celles évoquées précédemment, le débit est mesuré en continu aux exutoires de différents sous-bassins, dans des sections calibrées, à l’aide de sondes de vitesse et de hauteur d’eau (ISCO® 2150 Area Velocity Flow). 

Physico- chimie

La température de l’eau est enregistrée en continu sur chaque rivière avec des capteurs (Tidbit v2 Temp UTBI-001Prosensor) répartis sur un gradient longitudinal (entre 10 et 15 capteurs selon les sites). Les concentrations de MES sont mesurées en continu aux exutoires de certains sous-bassins versants à l’aide de turbidimètres (PONCACTEON2053-TUNA Neotek). Parallèlement, des préleveurs automatiques permettent de caractériser plus précisément ces MES en termes de granulométrie, teneur en matière organique et en phosphore, au cours des crues et hors période de crue. Les autres descripteurs physico-chimiques (pH, conductivité et concentration en nutriments) sont mesurés, au minimum mensuellement, aux exutoires des sous-bassins versants en différents points du réseau hydrographique (10 à 36 points selon les sites). A ces descripteurs peuvent s'ajouter des mesures plus ponctuelles d'autres paramètres tels que les concentrations en certains micropolluants (éléments traces métalliques, pesticides…) dans l'eau ou les sédiments si des situations à risque sont identifiées. La connaissance du débit aux mêmes exutoires permet d’estimer les flux. 

Voir aussi

Mésologie: science qui étudie le milieu physique (facteurs climatiques, édaphiques, géomorphologiques, etc.). Dans un sens plus large, la mésologie est souvent considérée comme la science du milieu.