En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Inra Productions Animales

Engraissement des vaches de réforme du troupeau allaitant en conditions de montagne

INRA Prod. Anim. 4 (5), 389-397.

J. AGABRIEL, J.P. GAREL*, J. LASSALAS**, M. PETIT, avec la collaboration de Y. Vantomme, P. Maronne*, F. Decuq

INRA Laboratoire Lactation et Elevage des Ruminants, Theix 63122 Saint-Genès Champanelle

* INRA Domaine de Marcenat 15190 Condat
** INRA Domaine des Razats 63820 Laqueuille

Résumé 

Cent dix-huit vaches (86 de race Salers et 32 Limousines) ont été mises en expérience pendant 3 ans sur les domaines INRA de Marcenat (Cantal) et Laqueuille (Puy-de-Dôme) pour connaître les conditions de production de carcasses de vaches de réforme lorsque le régime alimentaire est à base de foin. Les foins, de valeur alimentaire très variable (DMO entre 58,5 et 64,0), ont été récoltés par beau temps, en demi-montagne (1000 m). C’est l’évolution de l’état d’engraissement moyen (note 3,5 - 4,0 sur 5) qui a déterminé la date d’abattage. Les vaches Salers d’état initial moyen (note 2 à 2,5) ont ainsi produit des carcasses de 350 kg environ, en 55-60 jours d’engraissement, en ingérant de 2,0 à 2,2 kg MS/100 kg poids vif/j. Il a fallu complémenter le fourrage avec un minimum de 5 kg/j de concentré pour obtenir des reprises de poids de l’ordre de 1000 - 1100 g/j et à l’abattage une proportion de dépôts adipeux de 16 à 17 % dans la masse corporelle, soit 19 à 20 % dans la carcasse (DACA). Lorsque les états d’engraissement initiaux sont plus faibles, allonger la durée d’engraissement ne modifie pas la croissance moyenne d’un lot, et permet d’obtenir des carcasses d’état et de poids comparables : il faut compter au minimum 12 jours supplémentaires d’engraissement pour un écart initial de 0,8 points de note. De même, diminuer l’apport de concentré à 3 kg/j allonge la durée d’engraissement de 10 jours environ et n’entraîne que peu de différence de poids et d’état final des carcasses. Dans les mêmes conditions d’engraissement, les carcasses des vaches Limousines sont d’un poids satisfaisant (330 kg) mais d’un état insuffisant (15 % DACA). Le faible niveau d’ingestion de foin (10 % de moins que les Salers) limite l’énergie disponible pour l’engraissement. Pour ce type de vaches il faut s’assurer d’une excellente qualité des fourrages de base, et distribuer plus de 50 % de la ration sous forme de concentré.

Documents à télécharger