En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Inra Productions Animales

Mise à l’herbe des vaches laitières en zone de montagne : description des pratiques et liaison avec les performances laitières

INRA Prod. Anim., 4 (5), 373-381.

B. DUBEUF, J.B. COULON*, E. LANDAIS

INRA Unité de Recherches sur les Systèmes Agraires et Développement, Route de Saint-Cyr - 78000 Versailles

* INRA Laboratoire de la lactation et de l’Elevage des Ruminants, Theix - 63122 Saint-Genès-Champanelle

Résumé 

46 exploitations laitières des Alpes du Nord ont été classées à l’aide d’une typologie des systèmes de pratiques de mise à l’herbe. Les variations de la production laitière et de la composition chimique des laits de troupeau ont été observées dans chacun des types au cours de cette période. A la mise à l’herbe, la production et la composition du lait ont varié de manière importante, mais différente selon les types (- 0,5 à + 2,9 g/kg de taux protéique entre la 3e semaine avant la mise à l’herbe et la 3e semaine après ; - 1,6 à + 3,5 g/kg de taux butyreux ; + 1,6 à + 2,3 kg/j de lait). La maîtrise de l’alimentation hivernale est un facteur majeur des variations des taux protéiques et butyreux, alors que les pratiques de mise à l’herbe n’en modifient que faiblement l’amplitude. Les pratiques de gestion du système fourrager au printemps ont surtout une influence sur les ressources fourragères ultérieures. La maîtrise de l’alimentation des vaches laitières au pâturage est très liée à celle de l’alimentation hivernale.

Documents à télécharger