En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Inra Productions Animales

Avant-propos

Inra Prod.Anim., 24 (2), 163-164

I. BOUVAREL

Résumé 

Avant-propos

Dans un objectif d’amélioration de la compétitivité, les poulets de chair sont sélectionnés sur leur vitesse de croissance et leur efficacité alimentaire. Ces deux critères ont ainsi été multipliés respectivement par 4 et par 3 en 60 ans. La sélection d’animaux capables d’ingérer une grande quantité d’aliment a permis ces gains de productivité, avec différentes conséquences en termes de bien-être animal car les animaux les plus performants sont aussi le plus souvent les plus fragiles. Les citoyens européens se montrent de plus en plus sensibles à la question du bien-être et à la santé des animaux d’élevage. Cette préoccupation sociétale grandissante s’est traduite au niveau communautaire par l’établissement de recommandations au Conseil de l’Europe, et par l’élaboration de Règlements et Directives, au sein de l’Union Européenne, qui fixent des normes applicables aux élevages, aux transporteurs et aux abattoirs. Ces textes incluent un processus auto-évolutif par des révisions régulières, basées sur des rapports d’experts présentant des données scientifiques relatives au bien-être des animaux d’élevage. La directive 2007/43/CE sur le bien-être des poulets de chair a été transposée en droit français par l’arrêté du 28 juin 2010 établissant les normes minimales relatives à la protection des poulets destinés à la production de viande. Ce texte régit les chargements maximum (33, 39 et 42 kg/m²) qui seront accessibles aux éleveurs sous réserve de répondre à plusieurs obligations.

Dans ce contexte particulièrement sensible pour les acteurs de la filière, ce dossier a pour ambition de faire le point sur les différents problèmes de bien-être observés chez le poulet de chair à croissance rapide, aux stades de la reproduction et de la production, et de proposer différentes solutions pour améliorer la robustesse des poulets de chair sans aucune prétention d’exhaustivité.

Nous avons fait le choix d’associer des auteurs de différentes disciplines impliqués plus ou moins directement dans la production afin de confronter les points de vue. Ces travaux ont fait l’objet de présentations lors des dernières Journées de la Recherche Avicole en mars 2011.

Après une présentation des relations entre la génétique et le bien-être du poulet de chair (Arnould et al), Brière et al apportent un aperçu sur les liens complexes entre la nutrition et la fertilité, tant au niveau de l’organisme que des mécanismes cellulaires et moléculaires pouvant être impliqués. Différentes voies nutritionnelles sont envisagées pour améliorer le bien-être des reproducteurs, qui sont dans la pratique restreints. Magnin et Bouvarel montrent ensuite comment la conduite alimentaire permet de limiter chez le poulet de chair en production, l’apparition de troubles locomoteurs, digestifs et métaboliques, avec des possibles marges de progrès via les modalités de distribution des aliments. Enfin, pour pallier une très grande sensibilité des poulets de chair aux pics de chaleur, Collin et al présentent les avantages d’une technique d’acclimatation au stade embryonnaire.