En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Inra Productions Animales

Perspectives d’alternatives thérapeutiques antimicrobiennes aux antibiotiques en élevage

INRA Prod Anim 30(1) 77-88

C. DUCROT¹, D. FRIC², A.-C. LALMANACH³, V. MONNET⁴, P. SANDERS⁵, C. SCHOULER³

1 Épidémiologie Animale, INRA, 63122, Saint-Genès-Champanelle, France
2 Vétérinaire praticien homéopathe, Commission élevage ITAB, 23150, Sous-Parsat, France
3 ISP, INRA, Université François Rabelais de Tours, 37380, Nouzilly, France
4 Micalis Institute, INRA, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, 78350, Jouy-en-Josas, France
5 Anses, Laboratoire de Fougères, Bâtiment Bioagropolis, 35306, Fougères, France

Résumé

Les principes, contraintes et questions de recherche relatifs à plusieurs perspectives d’alternatives thérapeutiques aux antibiotiques sont présentés. Différentes approches telles que la phytothérapie et la phagothérapie, basée sur l’activité lytique des phages infectant les bactéries, sont anciennes mais leur utilisation pratique nécessiterait des recherches complémentaires en matière de qualité, efficacité et sécurité ainsi que des évolutions réglementaires. D’autres approches sont plus récentes et requièrent de poursuivre des travaux de recherche avant d’envisager leur application sur le terrain. C’est le cas notamment des peptides de défense de l’hôte, molécules de l’immunité innée produites essentiellement par les cellules épithéliales et phagocytes, qui ont une activité antimicrobienne à large spectre et un pouvoir de régulation de l’immunité. Il y a peu de développement industriel lié à des difficultés techniques, malgré le grand nombre de peptides candidats. Une autre approche concerne le « quorum sensing », lié à la sécrétion de molécules de signalement par les bactéries, qui permet des changements coordonnés chez les bactéries présentes au-delà d’un certain seuil, notamment la production de facteurs de virulence ou de biofilms. Le blocage de ces mécanismes, ou « quorum quenching », pourrait permettre deréguler ces propriétés.

Documents à télécharger