En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Bienvenue sur le site REID Réseau REID

REID

Réseau Écologie des Interactions Durables

Zoom sur...

Toulouse 2017

Programme Toulouse 2017

Parution du programme de la réunion annuelle 2017 du Réseau Ecologie des Interactions Durables
Lire la suite

Le réseau REID

Logo REID

Le Réseau Écologie des Interactions Durables, fondé en 1993, vise à regrouper et structurer la communauté des chercheurs travaillant, en France et dans les pays limitrophes, sur la biologie des interactions durables. Les interactions durables sont les relations interspécifiques qui durent à la fois dans le temps évolutif, à l’échelle des espèces, comme au niveau de la vie de l’organisme, à l’échelle de l’individu. Autrement dit, il s’agit de l’étude du parasitisme, du mutualisme et des symbioses en général.

Le REID à deux caractéristiques clef. La première est la multidisciplinarité. Nos membres s’intéressent aux animaux, plantes et micro-organismes, et y étudient les mécanismes moléculaires, les conditions écologiques comme les trajectoires évolutives. Certains ont une approche très appliquée, d’autres font une recherche plus fondamentale. Cette diversité thématique est reflétée par celles des instituts auxquels appartiennent nos près de 500 membres (en 2016) : INRA± 25%, CNRS± 22%, Universités± 30%, ainsi que IRD, INSERM, MNHN, CIRAD, ANSES, etc.… La multiplicité des objectifs et méthodes mises en jeux permet ainsi à chacun d’appréhender de nouveaux sujets et d’échanger avec des collègues appartenant à d’autres champs disciplinaires.
La seconde caractéristique importante du REID est notre volonté d’ouverture à tous ceux qui étudient les symbioses, quel que soit le stade de leur carrière. C’est pourquoi la langue privilégiée est le français (même si les anglophones sont toujours les bien venus !). Ainsi, chaque année des étudiants en thèse font leur première présentation officielle lors d’une réunion du REID, dans un cadre à la fois bienveillant et rigoureux. Les chercheurs plus installés retrouvent leurs collègues, se tiennent au courant des projets en cours et peuvent en concevoir de nouveaux ensemble.

Tous les ans, une réunion nationale est organisée dans une ville différente (2013 Bordeaux, 2014 Montpellier, 2015 Lyon, 2016 Poitiers, 2017 Toulouse, 2018…?). Ainsi, à chaque fois, un comité scientifique est (auto-)assemblé afin de mener l’organisation de la réunion. Celles-ci sont gratuites, les étudiants qui le demandent bénéficient généralement d’hébergements et transports gratuits.

Le REID héberge également des sous-groupes thématiques aux dynamiques propres (https://www6.inra.fr/reid/Les-groupes). Ceux-ci se réunissent parfois lors des réunions nationales du REID, et parfois indépendamment.

Nous fonctionnons grâce aux subventions de l’INRA et celles obtenues localement par les organisateurs des réunions nationales. Depuis 2014, le réseau ne bénéfice plus du soutien du CNRS et n’est plus un GdR. Un nouveau statut administratif est en cours de montage.