En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA Logos Tutelles

SPS - Saclay Plant Sciences

Le réseau SPS

50 équipes de recherche spécialisées dans les sciences du végétal au sein de 5 instituts, 700 personnes

Arabidopsis thaliana

SPS en chiffres

Contexte

  • 9 institutions tutelles : INRA, CNRS, UPSud, AgroParisTech, UEVE, UVSQ, Université Paris-Diderot, CEA, Université Paris-Saclay
  • Des équipes provenant de 5 laboratoires de biologie végétale en région parisienne : IPS2, IJPB, I2BC, GQE-Le Moulon, BIOGER

Moyens techniques et financiers

  • 14 plateformes scientifiques
  • 5500 m² de serres (S1, S2, S3)
  • Une centaine de chambres climatiques (S1, S2, S3)
  • Projet : 12 M€ / 9 ans (2011-2019) puis 16 M€ / 10 ans (2018-2027)

Moyens humains

  • Plus de 50 équipes de recherche
  • Environ 700 personnes, dont 400 permanents et 150 post-doctorants et doctorants

Résultats

  • Plus de 200 publications par an
  • Plus de 70 contrats en cours dont une vingtaine avec des partenaires privés

Pour une intensification durable de l’agriculture

Dans le contexte actuel de croissance de population et de limitation des terres arables et des ressources fossiles, la sécurité alimentaire mondiale reste un défi majeur partout dans le monde. De plus, il existe un intérêt et un besoin toujours croissants d’augmenter la quantité et d’améliorer la qualité de la biomasse végétale pour la chimie verte et l’énergie. Simultanément, le caractère limité des ressources naturelles, telles que l’eau ou les ressources fossiles, les changements climatiques et l’importance de préserver l’environnement et la biodiversité font de la durabilité de l’agriculture un autre défi clé. De ce fait, « l’intensification durable » de l’agriculture est cruciale pour l’avenir.

Objectifs

Vers une biologie plus prédictive...

SPS

© Laurent Villeret / Scic Picturetank

Améliorer la production et l’utilisation des plantes pour l’alimentation humaine et animale, la santé, l’environnement ou l’industrie de manière durable va nécessiter une recherche créative en biologie végétale. Divers traits associés avec le contrôle génétique, physiologique et environnemental de la croissance des plantes peuvent avoir un impact significatif sur l’intensification durable de la production végétale. Dans le but de relever ces défis, une compréhension en profondeur des processus moléculaires sous-jacents et de nouveaux outils pour transférer ces connaissances vers les variétés de cultures utilisées en agriculture sont requis. Etant donné la complexité inhérente des organismes vivants et l’augmentation sans précédent de la puissance des outils analytiques, un défi majeur pour les biologistes est l’usage accru d’outils mathématiques et informatiques pour décrire et modéliser cette complexité et rendre la biologie plus prédictive.

… en comprenant les mécanismes de base du fonctionnement de la plante

La valeur prédictive du savoir est permise et renforcée par la compréhension des processus de base impliqués dans la régulation de la physiologie et du développement des plantes. Il est à noter que le développement d’outils efficaces d’ingénierie pour la recherche et le développement (ex. transfert à la culture des plantes) et la compréhension mécaniste du développement et de la physiologie des plantes sont étroitement liés.

Schéma du cycle de vie de la plante dans son environnement

Les recherches menées par les équipes SPS abordent de nombreux aspects du cycle de vie de la plante et de ses interactions avec son environnement.
 © INRA - M. Ménez - Groupe Innovation - SPS

Stratégie

3 défis scientifiques

En tenant compte des contextes socio-économique et scientifique actuels, nous avons identifié trois défis scientifiques stratégiques, complémentaires et interconnectés qui consistent à :

  1. passer d’une biologie descriptive à une biologie plus prédictive,
  2. comprendre les mécanismes basiques qui contrôlent le développement et la physiologie des plantes,
  3. développer des outils et des biotechnologies pour la recherche, l’innovation et la valorisation.

Une recherche fondamentale d’excellence tournée vers l’innovation

La stratégie du réseau SPS est de soutenir la meilleure recherche académique et la formation nécessaires à des innovations sur le long terme, mais également de s’assurer que l’excellence académique s’accompagne de priorités thématiques pertinentes ainsi que d’une dissémination et d’une valorisation des activités de recherche et de formation, fondées sur des problèmes scientifiques et socio-économiques.

Le réseau SPS représente une opportunité unique de consolider tous ces aspects, excellence, valorisation des résultats et attractivité globale dans le domaine des sciences et biotechnologies végétales. En effet, SPS est l'un des plus grands consortiums de recherche et de formation axé sur la biologie végétale en Europe, avec le plus fort impact dans ce domaine en France.

Vidéo LabEx SPS

Vous cherchez un post-doc ou une thèse en biologie végétale?

Lire la suite