En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Logos Tutelles

SPS - Saclay Plant Sciences

Newsletter 7

NUMÉRO 7 : JANVIER 2019

Édito

loic

Bonjour à tous,

Tout d’abord, avec le Comité Directeur SPS, nous vous souhaitons une très Bonne et Heureuse Année 2019, et vous adressons tous nos vœux de réussite pour vos activités de recherche, formation ou d’innovation!

Comme vous le savez, le meeting de lancement de notre nouvelle « Graduate School of Research » SPS a eu lieu le 3 octobre 2018. Claude Chappert nous a présenté l’historique de la création de la nouvelle Université Paris-Saclay, la contribution des sciences végétales et les perspectives pour le futur. J’ai ensuite pu rappeler les grands objectifs de SPS pour les 10 prochaines années, comme le soutien aux interactions entre la formation et la recherche et l’internationalisation de ces activités. Notre objectif est que SPS puisse constituer un cadre pérenne d’animation et de réflexion pour l’ensemble des activités de recherche, de formation et d’innovation et contribue ainsi à l’impact et l’attractivité globale du dispositif de l’Université Paris-Saclay en Sciences des Plantes.

Dans ce cadre, signalons l’arrivée de plusieurs nouvelles équipes de BIOGER et GQE au sein de notre réseau.

Dans cette Newsletter, vous trouverez entre autres, des nouvelles concernant l’arrivée de notre nouvelle chargée d’affaire partenariat et innovation (Edith Francoz) dans le cadre du projet SPINN, ainsi que des informations sur plusieurs temps forts de l’année 2018: l’école d’été « Plant epigenetics and epigenomics » du 8 au 13 juillet, la Fête de la Science, à laquelle SPS participe chaque année depuis 6 ans, et le colloque international « SPS Conference 2018 : Plant Sciences for the Future » du 4 au 6 juillet, à Gif-sur-Yvette.

Enfin, notons les deux prochains événements scientifiques majeurs, une école d’été que nous organisons du 30 juin au 4 juillet 2019 sur les métabolites spécialisés de plantes et le meeting IPGSA qui aura lieu juste avant à Paris (25-29 juin) et dont l’organisation implique des membres de SPS.

Bonne lecture,

Loïc Lepiniec

À la Une

Voeux 2019

Saclay Plant Sciences vous souhaite une très belle année 2019 !

Lire

Un nouveau départ pour la communauté SPS

C’est officiel, le projet Saclay Plant Sciences Graduate School of Research (SPS-GSR) est lancé! La réunion de lancement a eu lieu le 3 octobre 2018 en présence de deux membres du Conseil Scientifique International de SPS-GSR.
Lire Lire

Lancement SPS-GSR

La vie du LabEx

▉  Du côté des plateformes

• Un arc en ciel pour explorerla cellule végétale

Les analyses multi-couleurs en cytométrie en flux 

Cytométrie

▉  Du côté de la recherche

• De nouvelles compétences pour Saclay Plant Sciences

3 nouvelles équipes intègrent le réseau

Deux proviennent de l’UMR Biologie et Gestion des Risques en Agriculture (BIOGER), un nouveau laboratoire partenaire, et la troisième de l’UMR Génétique Quantitative et Evolution (GQE).
Lire... Lire

• Des chercheurs SPS dans les auteurs les plus cités dans Web of Science

Une belle reconnaissance de leur travail

Une nouvelle liste des chercheurs les plus cités dans Web of Science sur la période 2006-2016 est sortie récemment. Parmi eux, on compte deux chercheurs du réseau Sciences des Plantes de Saclay : Loïc Lepiniec (Coordinateur du réseau SPS) et Graham Noctor, tous les deux dans le domaine « Plant & Animal Science ».
Lire... Lire

• International SPS Conference 2018

Plant Sciences for the Future

SPS International Conference 2018

▉  Du côté de l’innovation

• Trois projets SPS en maturation

Un très beau palmarès !

Le projet SYMBOOST vient d’être sélectionné pour un financement dans le cadre de l’appel à projets Maturation de la Société d’Accélération de Transfert de Technologie Paris-Saclay (SATT Paris-Saclay) et vient s’ajouter aux deux projets déjà sélectionnés lors des précédents appels, BOSS et WheatBioControl.
Lire... Lire

• Une nouvelle chargée d’affaires pour le réseau Sciences des Plantes de Saclay

Des missions au service du chercheur

Edith Francoz vient d’être recrutée par le réseau SPS en tant que chargée d’affaires pour promouvoir l’innovation en biologie et biotechnologie végétale de Paris-Saclay. Lire... Lire

Edith Francoz

▉  Du côté de la formation

• Summer School SPS 2018

Plant Epigenetics and Epigenomics

SPS Summer School 2018

▉  Grand public

• SPS à la Fête de la Science 2018

Cette année, SPS voit double

Pour cette cinquième année consécutive, SPS était présent du 12 au 14 octobre au gymnase du Moulon à Gif-sur-Yvette, cette fois-ci avec non pas un mais deux stands !Lire... Lire

Fête de la Science 2018

▉  Quelques résultats marquants

• 2018

Lire... Lire

Portraits

Livia Merendino

3 questions à Livia Merendino-Iseni

Livia Merendino est chargée de recherche CNRS dans l’équipe « Expression génomique des organites » de l’Institut de Sciences des Plantes Paris-Saclay (IPS2).


Lire l'article Lire

Benoit Castandet

3 questions à Benoît Castandet

Benoît Castandet est Maître de Conférences à l’Université Paris-Diderot et effectue sa recherche à l’Institut de Sciences des Plantes Paris-Saclay (IPS2).


Lire l'article Lire

Agenda

Fascination of Plants Day

♦ 16 mai 2019
Fascination of Plants Day
Versailles

IPGSA

♦ 25-29 juin 2019
23rd International Conference on
Plant Growth Substances (IPGSA)
Paris

SPS Summer school

♦ 30 juin - 4 juillet 2019
Ecole d'été SPS:
Specialized Plant Metabolites
Versailles - Orsay


En ligne

Microalgues

Un petit organite pour les microalgues mais un grand pas pour la production d'énergie

Abdelhafid Bendahmane

Les Lauriers INRA pour Abdelhafid Bendahmane

Protéine FANCM

Quand la protéine FANCM limite la recombinaison génétique chez deux plantes de grandes cultures, la navette et le colza

Gène RECQ4

L'inactivation du gène RECQ4 permet d'augmenter la recombinaison génétique chez les plantes cultivées

Reproduction clonale par graines

La reproduction clonale par graines désormais possible chez les plantes cultivées

UPSaclay

Les ambitions, les objectifs et les moyens du projet Université Paris-Saclay sont confirmés

Maïs OGM

Maïs OGM MON 810 et NK603 : pas d’effets détectés sur la santé et le métabolisme des rats