En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal IFV BX SCIENCES AGRO ISVV

UMT SEVEN

Méthodes et outils de détection et de mesure

Les capteurs aériens

Les capteurs aériens visant à comptabiliser la présence des bioagresseurs dans l’air, papillons ou spores de champignons, ont permis l’identification globale des cycles de développement des principaux agents pathogènes, et les périodes de risque pour la viticulture.

 

La quantification automatique de la sporée aérienne, est devenue possible grâce à l’apport des techniques qPCR (quantitative Polymerase Chain Reaction). Elle est testée et mise à l’épreuve dans certains vignobles surtout pour certains modèles de champignons pathogènes de la vigne, notamment l'oïdium et le Botrytis.

qPCR

Les composés organiques volatils (COV)

Parmi les mécanismes de défense inductibles chez les plantes répondant à des agressions, l’émission de substances organiques volatiles (VOC) jouent un rôle important dans la colonisation des insectes ravageurs ou vecteurs de maladies. Différentes familles de molécules sont particulièrement concernées en assurant un rôle antimicrobien ou antifongique ou un rôle de communication (entre plantes) ou entre la plante agressée et le cortège de ses consommateurs ou organismes pouvant lui procurer une défense (parasites ou prédateurs d’insectes).

 

Ces molécules pourraient donc permettre de caractériser l’état de santé de la vigne. Cette caractéristique permet d’envisager la recherche de marqueurs précoces qui pourraient être corrélés à l’installation de certaines maladies du cep.

COV-INRA

Imagerie hyperspectrale

La compacité des nouveaux capteurs hyperspectraux opérationnels leur permet d’être embarqués, sur un drone ou un tracteur. Leur intérêt particulier réside surtout dans la précision des mesures obtenues. Pour estimer la signature spectrale d’une plante malade par rapport à une plante saine, une caméra hyperspectrale fournit un spectre complet comportant typiquement jusqu’à 300 mesures par pixel (ex. PAThOGEN_Project, projet NEFERTITI-H2020).

 

Dans le cas de la vigne, l’imagerie hyperspectrale permet d’ores et déjà d’analyser finement la vigueur, ou de distinguer des cépages. Des travaux d’imagerie ont montré la possibilité de détecter l’esca de la vigne. Une différence de vigueur a été observée entre des pieds sains, des pieds infectés asymptomatiques, et des plantes symptomatiques. Un dispositif portable a été mis au point pour détecter par fluorescence le mildiou dans les vignes. Ce dispositif pourra prochainement être embarqué pour fonctionner en continu en proxidétection. Des résultats préliminaires montrent l’intérêt de l’imagerie hyperspectrale proche infrarouge pour la détection très précoce du mildiou dans les tissus végétaux, quelques heures seulement après contamination artificielle.

detection satellite

  

mildiou-hyperspectral3

Spatialisation fine du climat au sein du couvert végétal

La technique de spatialisation fine des températures issues des stations météorologiques déployées au sol par croisement avec les principales variables géomorphologiques des paysages environnants permet d’obtenir sur une maille de 50 mètres, une estimation des températures journalières avec une précision inférieure à ½ degré Celsius.

 

La donnée Antilope, donne une estimation de la pluviométrie horaire sur une maille de 1 km. Elle est obtenue par fusion d’une localisation des cellules pluvieuses par la couverture radar et calibration du signal radar par les stations Météo France déployées au sol pour donner une estimation des quantités de pluie. Cette donnée, est maintenant utilisée en routine et permet un effet structurant dans nos programmes d’évaluation des risques parasitaires. La précision de la mesure des quantités de pluie reste cependant dépendante de la distance au poste météo le plus proche.

antilope meteo