En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Effet durable de l’application répétée de produits résiduaires organiques sur les communautés microbiennes dans les sols arables

S. Sadet-Bourgeteau (a), S. Houot (b), S. Dequiedt (c), V. Nowak (a), V. Tardy (a), S. Terrat (a), D. Montenach (d), V. Mercier (b), B. Karimi (a), N. Chemidlin Prévost-Bouré (a), P.A. Maron (a)

Sadet-Bourgeteau & al., 2018
Applied Soil Ecology Volume 125, Avril 2018, Pages 278-287

Les pratiques d’agriculture intensive contribuent à la diminution de la matière organique des sols, avec des conséquences négatives sur leur fertilité [1]. Un des moyens permettant de contrer cette baisse de fertilité est d’augmenter la quantité de  matière organique des sols par un apport de déchets organiques tels que le fumier le compost ou des résidus de récolte [2]. Ces pratiques permettraient également d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre et donc indirectement le réchauffement climatique [3]. Parmi les différentes sources de matières organiques, les produits résiduaires organiques (PRO) provenant de l’activité humaine sont de plus en plus utilisés car ils facilitent le recyclage des nutriments et augmentent la fertilité des sols. Cependant, l’application des PRO modifie les propriétés physico-chimiques des sols [4] et par conséquent impacte les communautés microbiennes présentes. L’objectif du présent travail était d’étudier les effets durables sur les communautés microbiennes des sols induits par l’application répétée de PRO pendant plusieurs années.

Résultats majeurs

Des études antérieures montrent qu’une seule application de PRO a un effet transitoire sur l’abondance et la diversité des communautés microbiennes des sols[5]. Néanmoins, il a été observé qu’une fertilisation répétée sur plusieurs années, pratique courante permettant de maintenir la fertilité des sols et ainsi améliorer les rendements des cultures, avait un impact plus persistant sur les caractéristiques des sols [6], la diversité et l’activité microbienne. Dans ce contexte, l’effet durable d’une application répétée de PRO sur plusieurs années sur les communautés microbiennes des sols nécessite des recherches plus approfondies.

Dans cette étude, les effets sur le long-terme de l’application des PRO sur les communautés procaryotes et fongiques des sols ont été analysés sur deux sites : QualiAgro et PROspective. Sur ces sites, différents types de PRO, caractérisés par une matière organique plus ou moins de stable, ont été épandus pendant plus de 10 ans. A QualiAgro, l’apport de PRO était plus élevé (∼4tCha−1 tous les deux ans) qu’à PROspective (∼1.7 t C ha−1 tous les deux ans). Pour les deux sites, les échantillons de sols ont été prélevés plus de 6 mois après le dernier épandage. A QualiAgro, l’application répétée de PRO a induit une augmentation durable des concentrations en carbone organique, azote et P2O5, le pH et la capacité d’échange de cations (CEC). Une modification durable de la communauté microbienne des sols a également été observée. Ainsi, l’apport de PRO contenant la matière organique la plus stable, a induit une augmentation de 50% de la biomasse microbienne (figure 1).

Fig.1 Sadet-Bourgeteau 2018

Figure 1: Effet de différents déchets organiques sur la biomasse microbienne du sol provenant de QualiAgro (A) et de PROspective (B).

L’application répétée de PRO a également modifié durablement et directement la structure de la communauté des procaryotes et indirectement les propriétés du sol. Le pH du sol apparaît comme un paramètre majeur influençant la structure de la communauté des procaryotes. La structure de la communauté fongique était également impactée durablement par l’application répétée de PRO. A PROspective, en revanche, l’application répétée des PRO n’a eu aucun impact sur les caractéristiques chimiques du sol et les communautés microbiennes. Cela peut s’expliquer par une plus faible quantité de PRO épandue sur ce site, en comparaison à QualiAgro, et/ou un laps de temps plus important entre la dernière application de PRO et le prélèvement du sol. L’ensemble des résultats montrent qu’une application répétée de PRO peut induire, selon sa qualité, à une augmentation durable de la biomasse microbienne et influencer la structure de la communauté microbienne des sols.

Références

1. Tate, R.L., 1987. Soil Organic Matter: Biological and Ecological Effects, New York, USA.

2. Peltre, C., Christensen, B.T., Dragon, S., Icard, C., Kätterer, T., Houot, S., 2012. RothC simulation of carbon accumulation in soil after repeated application of widely different organic amendments. Soil Biol. Biochem. 52, 49–60.

3. Lal, R., 2004. Soil carbon sequestration to mitigate climate change. Geoderma 123, 1–22.

4. Chalhoub, M., Garnier, P., Coquet, Y., Mary, B., Lafolie, F., Houot, S., 2013. Increased nitrogen availability in soil after repeated compost applications: use of the PASTIS model to separate short and long-term effects. Soil Biol. Biochem. 65, 144–157.

5. Bastida, F., Hernández, T., Albaladejo, J., García, C., 2013. Phylogenetic and functional changes in the microbial community of long-term restored soils under semiarid climate. Soil Biol. Biochem. 65, 12–21.

6. Körschens, M., Albert, E., Armbruster, M., Barkusky, D., Baumecker, M., Behle-Schalk, L., Bischoff, R., Čergan, Z., Ellmer, F., Herbst, F., 2013. Effect of mineral and organic fertilization on crop yield, nitrogen uptake, carbon and nitrogen balances, as well as soil organic carbon content and dynamics: results from 20 European long-term field experiments of the twenty-first century. Arch. Agron. Soil Sci. 59, 1017–1040.

Affiliations

a INRA, UMR, 1347 Agroecologie, AgroSup Dijon, Dijon, France

b INRA, UMR, 1402 Ecosys Ecologie fonctionnelle et Ecotoxicologie des agroécosystèmes, Thiverval-Grignon, France

c INRA, Genosol Plateform, Dijon, France

d INRA, UE 0871 Service d'expérimentation Agronomique et Viticole, Colmar, France