En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Typologie des agrégats de 0 à 20 µm basée sur la nature des matières organiques agrégées dans une terre arable limoneuse cultivée

F. Watteau, G. Villemin, F. Bartoli, C. Schwartz, J.L. Morel

Watteau & al., 2011
Soil Biology & Biochemistry 46 (2012) 103-114

La structure du sol décrit l’arrangement des parties solides du sol et de l'espace poreux situé entre elles [1], mais décrit également la manière dont les particules de sol sont agrégées. Cette géométrie à plusieurs échelles est entre autres, régie par la texture du sol et les processus d'agrégation entre les différents constituants du sol, soumis eux-mêmes à de nombreuses interactions d’ordre physique, chimique ou biologique [2]. Ces interactions dépendent aussi des conditions environnementales dans lesquelles le sol s'est formé et continue d'évoluer, ainsi que de sa gestion. Le stockage de l'eau / des éléments nutritifs et l'habitat des organismes du sol sont des fonctions vitales du sol liées à sa structure et impactant la productivité biologique. Ainsi, la dynamique de la structure du sol semble être une caractéristique clé de son biofonctionnement. Ici, la microscopie électronique à transmission (MET) a été utilisée pour tester la sensibilité des micro-agrégats aux pratiques d'utilisation des terres. Les objectifs de cette étude étaient donc d’utiliser la MET pour caractériser les micro-agrégats stables de 0-20 µm d’une couche arable cultivée et de mettre en évidence tout impact des pratiques de culture et des variations interannuelles sur la dynamique de la structure du sol.

Résultats majeurs

L'étude a été réalisée sur un cambisol calcique (pH de 7,1, teneur en matière organique de 33 g kg-1, rapport C / N environ 10), développé dans l'est de la France (ferme expérimentale de la Bouzule, 54) et échantillonné deux années consécutives avant et après la période de sécheresse exceptionnelle survenue en 2003. Il a été cultivé avec du maïs après un labour modéré et une fertilisation standard. Des boues d'épuration digérées sont appliquées depuis 1996 conformément à la réglementation en matière de contrôle de l'environnement, à raison de 10 mg / ha-1 an-1 pendant 4 ans. Des fractionnements granulométriques à l’eau ou utilisant des résines échangeuses d’ions, des échantillons de parcelles avec ou sans ajout de boues d'épuration ont été effectués (figure 1).

Fig.1 Watteau 2011

Figure 1: Répartition granulométrique différentielle en 2002 et 2003 du sol contrôle (Fig. 1a) et du sol amendé (Fig. 1b). dW (%) = soustraction des pourcentages pondéraux des fractions stables à l'eau des fractions stables obtenues après ajouts de résine sodique lors du fractionnement

Ensuite, une caractérisation morphologique et analytique par MET des micro-agrégats <20 µm stables à l'eau a été réalisée afin de spécifier leur matière organique agrégeante (figure 2).

Fig.2 Watteau 2011

Figure 2: Analyse de la structures des fractions (2–20 µm) de la couche arable modifiée. 4.1 - Vue globale de la fraction en 2002. 4.2 - Vue globale de la fraction en 2003. 4.3 - Micro-agrégat spécifique. Spectre 1: analyse EDX de la matière organique du micro-agrégat. Spectre 2: analyse EDX du minéral du micro-agrégat. Légende - agI, agII, agIII: micro-agrégat de type I, II ou III; b: bactérie; c: argile; cw: résidu de paroi cellulaire; ex: exopolymères; h: trou dans la résine dû au micro-quartz; m: minéral; om: matière organique; q: grains de quartz; * 1 et * 2: localisation des analyses EDX 1 et 2.

La fraction stable à l'eau 0-20 µm contenait plus de 60% du carbone du sol. Une typologie de micro-agrégats <20 µm a été établie en fonction de la nature de la matière organique agrégeante. Il est apparu que parmi les micro-agrégats de 0-2 µm et 2-20 µm, ceux contenant des matières organiques jeunes d'origine végétale et microbienne étaient impliqués dans les associations les plus stables. L'impact de la période sèche sur la microstructure du sol entre 2002 et 2003 correspond à la fois à une augmentation de la dispersibilité dans l'eau des fractions 0 à 2 µm et à une diminution de la taille moyenne des agrégats stables dans l'eau de taille comprise entre 2 et 20 µm. L'ajout de boues d'épuration a légèrement augmenté la proportion de macro-agrégats stables à l'eau de 50 à 200 µm et a induit la formation de micro-agrégats contenant des flocs de boue, qui pourraient être considérés comme des marqueurs spécifiques de boues d'épuration. Les caractéristiques des micro-agrégats stables 0-20 µm, telles que la taille, la stabilité et la typologie, apparaissent comme un outil prometteur pour préciser la dynamique des associations organo-minérales dans des sols soumis à des modifications de l’environnement et/ou des pratiques culturales.

Références

1. Marshall, T.J., Holmes, J.W., 1979. Soil Physics. Cambridge University Press.

2. Gobat, J.-M., Aragno, M., Matthey, W., 1998. Le sol vivant, bases de pédologie, Biologie des sols. Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, Lausanne.

Affiliations

Laboratoire Sols et Environnement, Nancy Université, INRA, 2 avenue de la Forêt de Haye, BP 172, F-54505 Vandoeuvre-lès-Nancy Cedex, France