En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Devenir et impact des produits pharmaceutiques et des produits de soins personnels après applications répétées de PRO

Marjolaine Bourdat-Deschamps (a), Sabrina Ferhi (a), Nathalie Bernet (a), Fréderic Feder (c), Olivier Crouzet (b), Dominique Patureau (d), Denis Montenach (e), Géraud D Moussard (c), Vincent Mercier (a), Pierre Benoit (a), Sabine Houot (a)

Bourdat-Deschamps & al., 2017
Science of The Total Environment Volumes 607–608, 31 Décembre 2017, Pages 271-280

Le recyclage des produits résiduaires organiques (PRO) en agriculture est une pratique qui est fortement encouragée car les PRO possèdent des propriétés fertilisantes et amendandes (ils peuvent augmenter la teneur en matière organique du sol). Cependant, l'épandage de PRO peut contribuer indirectement à la dissémination de résidus pharmaceutiques et de composés contenus dans des produits de soin personnels (PPSPs), considérés comme des contaminants émergents de l'environnement. Les PPSPs peuvent avoir des impacts négatifs sur les organismes et la biodiversité des sols et des écosystèmes aquatiques. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer les concentrations de plusieurs PPSPs contenus dans des PROs, des sols amendés et des eaux du sol et d’évaluer les risques écotoxicologiques potentiels dans les sols et dans les eaux.

Résultats majeurs

En France, la consommation de médicaments pour l’Homme et les animaux est élevée. Après la prise du traitement, les médicaments sont excrétés de l’organisme à des taux variables, sous forme de molécule mère ou de métabolites et se retrouvent dans les eaux usées ou les effluents d’élevage [1]. D’autres composés organiques, contenus dans des produits de soins personnels tels que les bactéricides (par exemple le triclosan) peuvent se retrouver également dans les eaux usées [2]. Dans les stations de traitement de ces eaux usées, ces composés peuvent être dégradés, s’adsorber sur les boues ou être rejetés après traitement dans les eaux de surface. Le recyclage des produits résiduaires organiques (PRO) en agriculture (par exemple, boues, compost, lisier et fumier) est une voie d’entrée dans l’environnement des résidus pharmaceutiques et produits de soins personnels (PPSPs) dans l'environnement. Les principaux risques sont liés à la dissémination d'antibiotiques dans les sols et à la sélection de souches microbiennes résistantes[3], ainsi qu'aux effets écotoxicologiques sur les organismes du sol, tels que les vers de terre, les semences et les microorganismes [4].

Les objectifs de ces travaux de recherche étaient de déterminer les concentrations de plusieurs PPSPs dans des PROs, des sols les recevant de manière répétée et à des doses usuelles et des eaux du sol, dans des contextes agro-pédo-climatiques très contraster, et de réaliser une première approche d’évaluation de risques écotoxicologiques dans les sols et dans les eaux du sol.

Les concentrations de 13 résidus pharmaceutiques et du triclosan, déterminées dans différents PROs (boue, boue compostée avec des déchets verts, effluents d'élevage et compost d’ordures ménagères résiduelles), varient en fonctions des PRO, de quelques microgrammes à quelques milligrammes par kilogramme de matière sèche (figure 1).

1-s2.0-S0048969717316595-gr2_lrg

Figure 1: Concentrations de produits pharmaceutiques dans les effluents du bétail (moyenne et écart-type, n = 3, sauf n = 2 pour le fumier de volaille).

Les boues d’épuration et les effluents d'élevage contiennent principalement des antibiotiques tandis que les déchets urbains compostés contiennent principalement des molécules de médicaments à visée anti-inflammatoire. Dans les sols régulièrement amendés, les concentrations de PPSPs restent faibles et inférieures à quelques microgrammes par kilogramme de matière sèche. Les composés les plus persistants  (fluoroquinolones, carbamazépine) ont été retrouvés dans les sols amendés par des boues d’épuration ou des composts de boue. La carbamazépine a été quantifié dans les sols amendés parle compost d’ordures ménagères résiduelles et les fluoroquinolones et des anti-inflammatoires  ont parfois été détectés. Les concentrations de PPSPs mesurées dans les sols après épandage sont plus faibles que celles prédites à cause de la dégradation, la forte absorption aux constituants du sol et/ou la lixiviation. Les demi-vies de dissipation des composés dans les sols des sites tempérés sont supérieures à celles déterminées dans le site tropical. Dans les eaux du sol, les résidus pharmaceutiques sont très peu fréquemment détectés. Les résidus pharmaceutiques principalement retrouvés sont la carbamazépine et l’ibuprofène. Enfin, les risques écotoxicologiques terrestres potentiels sont très faibles (figure 2).

1-s2.0-S0048969717316595-fx1_lrg

Figure 2 : Présentation de l’étude et de ses principaux résultats

Références

1. Monteiro, S.C., Boxall, A.B., 2010. Occurrence and fate of human pharmaceuticals in the Environment. Reviews of environmental contamination and toxicology. 2010. In: Whitacre, D.M. (Ed.), Reviews of Environmental Contamination and Toxicology. Springer Science+Business Media http://dx.doi.org/10.1007/978-1-4419-1157-5_2.

2. Singer, H., Müller, S., Tixier, C., Pillonel, L., 2002. Triclosan: occurrence and fate of a widely used biocide in the aquatic environment: field measurements in wastewater treatment plants, surface waters, and lake sediments. Environ. Sci. Technol. 36, 4998–5004.

3. Williams-Nguyen, J., Sallach, J.B., Bartelt-Hunt, S., Boxall, A.B., Durso, L.M., McLain, J.E., Singer, R.S., Snow, D.D., Zilles, J.L., 2016. Antibiotics and antibiotic resistance in agroecosystems: state of the science. J. Environ. Qual. 45, 394–406.

4. Verlicchi, P., Zambello, E., 2015. Pharmaceuticals and personal care products in untreated and treated sewage sludge: occurrence and environmental risk in the case of application on soil-a critical review. Sci. Total Environ. 538, 750–767.

Affiliations

(a) UMR ECOSYS, INRA, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, 78850 Thiverval-Grignon, France

(b) UMR ECOSYS, INRA, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, 78026 Versailles, France

(c) CIRAD, UPR Recyclage et risque, 97408 Saint-Denis, Réunion, France

(d) LBE, INRA, Université Montpellier, 11100 Narbonne, France

(e) UE SEAV, INRA, 68021 Colmar, France