En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo SOERE PRO

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Gampéla - Résultats majeurs

Résultats majeurs
© DM, EH
Gampéla, résultats majeurs acquis depuis sa mise en place en 1996

Effets des apports de Produits Résiduaires Organiques sur les rendements de sorgho

La Figure 1 présente l'évolution des rendements de sorgho de 2007 à 2015.

On observe un effet significatif de l’apport de composts sur le rendement, et un moindre effet du compost C6 composé initialement uniquement de déchets verts. L’effet positif des composts semblent s’amoindrir au cours du temps mais reste significatif par rapport au témoin sans apport. L’épandage a tendance à être plus efficace en terme de rendement au cours des premières années. Cette différence semble se modifier au cours du temps selon les types de compost: pour la période 2012-2015, l’écart de rendement à la moyenne a tendance à être positivement supérieur en mode localisé qu’en mode d’apport épandu pour les composts C1, C2, C5 et C6.

Fig1_1
Fig1_2

Figure 1 : Rendement annuel standardisé (valeur centrée réduite sur les rendements d’une année) de sorgho obtenus sur des parcelles amendées ou non (T) avec différents types de compost (C1 à C6) en apport épandu sur la totalité de la surface de la parcelle (broadcasting) ou en apport localisé au niveau de la plante (localisation). Moyenne et standard error pour la période de 2007 à 2011 (graphe à gauche) et la période de 20012 à 2015 (graphe à droite) à Gampela. Burkina Faso. Composition initiale des composts en matières à composter C1 : 60% de déchets d’abattoirs (DA), 40% de déchets verts (DV) ; C2 : 40% DA, 40% DV, 20% de déchets de cuisine (DC) ; C3  30% DA, 40% DV, 30% DC ; C4 20% DA, 40% DV, 40% DC ; C5 60% DV, 40% DC ; C6 100% DV