En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Evolution des teneurs et des stocks de C dans les sols

Les teneurs en C organique augmentent dans les sols recevant des PRO et diminuent dans les modalités témoin. Les augmentations sont les plus importantes pour le compost DVB et le FUM, légèrement plus faibles pour le compost BIO et encore plus faibles pour le compost OMR. L'apport de N minéral agissant sur la biomasse des résidus de culture augmentent également les teneurs en C organique des sols. L'ISB apparaît comme un bon indicateur du bilan humique (augmentation du C organique mesuré dans le sol, rapporté à la quantité de C organique apportée via les PRO).

Teneurs en C organique des sols

Les teneurs en C organique mesurées dans les sols sont présentées dans la Figure 1.

Evolution-stock-C-org-sol_1998-2011_72-dpi
Figure 1. Evolution des teneurs en C organique dans les sols des parcelles +N depuis le début de l'essai Tableau 1. Evolution des teneurs en C organique dans les horizons de surface des différents traitements (en % par rapport aux teneurs moyennes initiales dans les traitements)
Augmentation-C-org-sol_1998-2011_Fr_72-dpi_large

Les teneurs en C organique des sols augmentent dans toutes les parcelles recevant des PRO et diminuent dans les parcelles témoin. L'exportation des pailles de blé explique sans doute la chute des teneurs en C organique dans les modalités témoins, ainsi que la baisse de production de biomasse de résidus de culture dans la partie non complémentée en N minéral.
Dans la partie ne recevant pas de N minéral, les concentrations en C organique dans l'horizon de surface sont significativement supérieures (au seuil de 5 %) dans tous les traitements organiques par rapport au témoin, dès 2002, c'est à dire après 2 épandages. Dans la partie recevant du N minéral, ces différences sont significatives en 2004.
Les teneurs en C organique dans les sols diffèrent selon les PRO apportés, bien que les doses de PRO apportent la même quantité de C organique (4 t / ha). Les teneurs en C organiques des sols recevant du compost DVB, du compost BIO ou du FUM sont significativement supérieures à celles des sols recevant du compost d'OMR, à partir de  2004 dans la partie sans N minéral et en 2006 dans la partie du dispositif recevant du N minéral. Dans la partie complémentée en N minéral, l'apport de C organique par les résidus de culture masque transitoirement l'effet de l'apport des PRO (apport de 20 t C / ha dans tous les traitements).
Le compost d'OMR apparaît comme moins efficace que les autres PRO étudiés pour augmenter le stock en C organique du sol. Ceci est en lien avec la biodégradabilité de sa matière organique qui est supérieure à celle des autres PRO.
Les PRO agissent également via leur effet sur la biomasse des résidus de culture : 17 t C /ha (compost BIO), 18 t C / ha (compost DVB et OMR) et 19 t C / ha (FUM).

Calcul du rendement humique à partir de l'évolution du stock de C organique

Le rendement humique mesuré correspond à l'augmentation de C organique mesurée dans les sols rapportée à la quantité de C organique apporté par les PRO. Ces coefficients sont présentés dans le Tableau 2. Pour chaque PRO, ils sont comparés aux valeurs de l'ISB dont objet est d'estimer la part de C organique stable, susceptible d'enrichir le sol (définition de l'ISB). Le compost d'OMR apparaît comme celui ayant l'efficacité la plus faible pour augmenter le stock de C organique du sol.

Tableau 2. Rendements humiques moyens des PRO et comparaison avec l'ISB

Stock C 1998

Stock C 2011

C accumulé dans le sol de 1998 à 2011

C apporté par les 9 épandages

Rendement humique

Rendement humique moyen

ISB moyen

t C / ha

-

-

-

DVB + N

40,5

59,7

19,7

34,4

0,57

0,62

0,42

BIO + N

41,2

58,3

18,4

30,7

0,60

0,66

0,50

OMR + N

39,7

49,1

9,1

29,3

0,31

0,36

0,37

FUM + N

40,7

55,1

15,1

32,9

0,46

0,52

0,44

TEM + N

40,9

40,0

DVB

39,4

58,6

22,8

34,4

0,66

BIO

39,9

58,2

22,4

30,7

0,73

OMR

39,5

47,8

12,1

29,3

0,41

FUM

40,3

55,0

19,2

32,9

0,58

TEM

39,8

35,8