En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Influence du type de sol sur la réponse des communautés microbiennes suite à un apport de PRO de qualité donné

Sadet-Bourgeteau et al.
© INRA
Sadet-Bourgeteau S, Houot S, Watteau F, Sappin-Didier V, Morvan T, Montenach D, Mathieu O, Maron PA

Influence du type de sol sur la réponse des communautés microbiennes suite à un apport de PRO de qualité donné

Sadet-Bourgeteau S1, Houot S2, Watteau F3, Sappin-Didier V4, Morvan T5, Montenach D6, Mathieu O7, Maron PA1

  • 1 INRA, UMR01347 Agroécologie F-21065 Dijon, France
  • 2 INRA, UMR1402 ECOSYS, F-78850 Thiverval-Grignon, France
  • 3CNRS, Laboratoire Sols et Environnement, F-54518 Vandoeuvre-lès-Nancy, France
  • 4INRA, UMR ISPIA, F-33882 Villenave d'Ornon, France
  • 5INRA, UMR1069, Sol Agro et hydrosystème Spatialisation, F-35000 Rennes, France
  • 6INRA, F-68006 Colmar, France
  • 7CNRS, UMR 6282 Biogéosciences F-21000 Dijon, France

Mots clefs : produits résiduaires organiques, communauté microbienne, CO2, N2O

Dans un contexte agronomique, le retour au sol des déchets organiques participe au maintien du stock de carbone du sol, limitant ainsi les processus d’érosion et augmentant la productivité végétale. Toutefois, si ces apports sont mal gérés, ils peuvent avoir des conséquences néfastes sur la qualité de l’environnement, notamment l’émission de gaz à effet de serre. Le rôle des microorganismes du sol apparait comme clef dans cette balance bénéfice-coût du retour au sol de la matière organique. Dans la présente étude, il est proposé d’évaluer, dans des contextes pédoclimatiques différents, l’impact d’un même apport de PRO sur l’activité et la structure de la communauté bactérienne du sol.

Pour cela, des échantillons de sols provenant de parcelles témoins (n’ayant jamais reçu d’apport de PRO) de 5 sites du SOERE-PRO (QualiAgro, Colmar, La Bouzule, Rennes et Couhins) ont été prélevées. L’expérimentation a été menée en milieu contrôlé. Pour chaque site, le sol prélevé a été traité selon trois modalités: sans apport de PRO (Témoin), avec apport de fumier de bovin (FUM), ou avec apport de compost de déchets verts et de boue d’épuration (DVB). Les apports de PRO (FUM et DVB (équivalent à 4 T C/ha)) ont été réalisés à J0. L’ensemble des microcosmes ainsi réalisés (5 sites x 3 modalités x 3 répétitions) a ensuite été mis à incuber (20°C) pendant 28 jours. Pour chaque microcosme, des prélèvements de gaz ont été effectués à J0, J3, J7, J14, J21 et J28. Le CO2 et N2O produit ont été mesurés par Chromatographie en phase gazeuse. A J0, J7 et J28, différents indicateurs de la qualité biologique des sols ont également été mesurés tel que la diversité des communautés de bactéries, appréhendée par l’analyse du métagénome (séquençage).

Les résultats obtenus montrent qu’au bout de 28 jours d’incubation, l’apport de PRO (FUM ou DVB) induit une augmentation des émissions de CO2 et de N2O par le sol. Concernant les émissions de CO2, ces dernières sont plus intenses avec un apport de FUM en comparaison au DVB. Cela s’explique par le fait que le FUM contient plus de Carbone Organique (355 g/Kg de MS) que le DVB (257 g/Kg de MS). Il apparaît également que les sols issus des différents sites ne répondent pas, en termes d’émission de CO2 et de N2O, de façon identique à un même apport de PRO. Ceci pourrait être dû à des différences de communautés microbiennes présentes dans les sols entre les sites étudiés. En effet, nos résultats montrent qu’avant apport de PRO, les structures des communautés bactériennes des sols des cinq sites sont différentes les unes des autres. Ceci s’explique par des contextes pédoclimatiques différents et des pratiques agricoles variables. L’apport d’un même PRO induit des modifications de structure de ces communautés bactériennes différentes selon le site considéré. Ces différences observées pourraient être reliées à des activités microbiennes différentes, générant ainsi des profils d’émission de CO2 et de N2O différents.

Documents à télécharger