En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Devenir d’un antibiotique de la famille des sulfonamides en mélange de contaminants (antibiotiques et/ou métaux)

Aurore Andriamalala, Laure Vieublé-Gonod, Philippe Cambier

Devenir d’un antibiotique de la famille des sulfonamides en mélange de contaminants (antibiotiques et/ou métaux)

Aurore Andriamalala1, Laure Vieublé-Gonod2, Philippe Cambier1

  • 1 INRA, UMR ECOSYS, 78850 Thiverval-Grignon, France
  • 2 AGROPARISTECH, UMR ECOSYS, 78850 Thiverval-Grignon, France

Mots clefs : antibiotiques, métaux, cocktail de contaminants, devenir, sol

Les antibiotiques (ATB), largement utilisés en médecine humaine et vétérinaire, sont en grande partie excrétés. Ils sont disséminés dans les sols agricoles via l’épandage des produits résiduaires organiques (PRO) tels que les lisiers, fumiers, ou les composts de déchets verts et boues de station d’épuration, avec des risques inconnus sur la santé humaine et l’environnement. De plus, ces PRO contiennent d’autres contaminants tels que les éléments traces métalliques (ETM), qui s’accumulent dans les sols au fil des épandages. Les interactions entre contaminants peuvent affecter le devenir des ATB dans le sol. L’étude présente vise à mieux comprendre l’effet cocktails de contaminants, ATB+ATB ou ATB+ETM sur le devenir dans les sols d’un ATB couramment consommé : le sulfaméthoxazole (SMX). Des incubations de sol + ATB (± ATB ou ± ETM) ont été réalisées en conditions de laboratoire avec du SMX marqué au 14C pour suivre son devenir : fractions minéralisées, facilement extractibles, difficilement extractibles, non extractibles. Le sol utilisé provient du dispositif expérimental « Qualiagro », visant à mieux comprendre l’impact à long terme de la valorisation agricole de PRO sur la qualité des sols, des eaux et des cultures. Le sol incubé correspond au sol témoin n’ayant jamais reçu de PRO. 

L’effet cocktail ATB+ETM a été étudié par l’apport du SMX (0.02 mg.kg-1) seul sur le sol témoin, ou dans une solution en mélange avec un autre ATB couramment consommé, la ciprofloxacine (CIP) à une dose réaliste (0.15 mg.kg-1). Les résultats n’ont pas mis en évidence d’impact de la CIP sur le devenir du SMX.

L’effet cocktail ATB+ETM a été étudié par l’apport du SMX (0.02 mg.kg-1) seul sur le sol témoin, ou en mélange avec du cuivre (Cu) et du zinc (Zn) dans une solution de CuCl2 + ZnCl2. Les apports de ces ETM dans les sols via les PRO sont souvent les plus significatifs.  Deux doses d’ETM ont été testés : une dose réaliste ETMx1 (respectivement 20 et 30 mg.kg-1), et 5 fois cette dose ETMx5 (respectivement 100 et 150 mg.kg-1). Pour distinguer l’effet ETM de l’effet force ionique et de l’effet pH sur le devenir du SMX, le SMX a été apporté en parallèle dans des solutions de CaCl2 plus ou moins acidifiées au HCl, tel que la force ionique des solutions CaCl2±HCl soit similaire à celle de la solution ETMx5, et tel que le pH des solutions CaCl2 et CaCl2 + HCl correspondent respectivement au pH des solutions ETMx1 et ETMx5. Les résultats montrent qu’il n’y a ni effet pH, ni effet force ionique sur le devenir du SMX. Il y a un effet ETM qui augmente avec la dose. La dose ETMx1 diminue d’un facteur 2 la minéralisation du SMX, tandis que la dose ETMx5 inhibe la minéralisation et augmente la fraction difficilement extractible. Ces résultats peuvent être attribué à une diminution de la biodisponibilité du SMX par la formation de complexes SMX-ETM-Surface, avec le Cu principalement, et/ou bien par l’inhibition de l’activité de la microflore dégradante, résultant principalement de l’action toxique des cations Zn2+ en solution.